Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

5 mars 2014 3 05 /03 /mars /2014 01:45

Les élections européennes se dérouleront dans trois mois.

De nombreux partis fourbissent leurs armes, car de l’Europe, ils n’en veulent plus, et en tout cas, pas sous sa forme actuelle. Il y a encore quelques temps la fronde contre l’UE était le fait de « groupuscules » sans beaucoup de cohérence.

Depuis quelque temps, le vent tourne et des alliances se dessinent. Les partis anti-européens commencent à prendre du poids dans les sondages. Pourquoi ?

C’est très simple, les Citoyens Européens analysent ce qui se passe et beaucoup de décisions, de lois, de décrets, de traités sont les résultats de réflexions des Commissaires Européens que les peuples n’ont pas élus et qui se retrouvent dans des postes où ils décident de tout. Certes il y a un Parlement dont les députés ont été choisis. Mais ceux-ci dérivent et ne sont plus en phase avec leurs électeurs. Ils sont la proie de lobbies douteux.

Les « penseurs » de l’Europe n’ont pas travaillé aux vrais problèmes de manière assidue pour résoudre ceux-ci  ou ont décidé des lois inacceptables:

Un ensemble de lois liberticides ont été votées (libertés individuelles notamment financières);
- Un euro trop fort qui plombe les exportations, et dont découle une décroissance économique et la crise en général,
- Aucune  décision valable pour l’abolition du chômage ;
- Une montée drastique de la pauvreté, de la précarité, alors que des montants énormes sont répartis en dons dans le monde;
- Des impôts aberrants dont la taxe carbone;
- Une immigration sauvage qui est carrément encouragée par l’U.E. Les frontières sont des passoires, et les gardes-frontières sont débordés par l’afflux d’immigrants. Ils ne savent plus ce qu’ils doivent ou peuvent faire. Lorsqu’ils ont le malheur d’agir en fonction des lois, ils sont traités de racistes et de xénophobes ;
- Une cacophonie totale au niveau géopolitique;
- Un manque totale de cohérence dans les diverses politiques : militaires, énergétiques, agricoles, industrielles, etc…
- Le refus de prendre réellement en compte la protection des produits européens ;
- Un climat violemment anti culture judéo-chrétienne encouragé par les Commissaires Européens;
- La volonté d’imposer d’autres cultures, us et coutumes;
- L’apparition d’idéologie que l’immense majorité des européens réprouvent en matière d’éducation sexuelle;
- Une volonté non dissimulée d’imposer des normes stupides et non prioritaires dans tous les domaines;
- Des décisions dont les européens n’ont pas été informés suffisamment, comme la création d’un corps de gendarmerie européen ou le pacte commercial transatlantique, dont les tractations sont en cours et qui restent extrêmement confidentielles ;
Nous pourrions continuer une liste très longue…

Il y a donc une énorme fracture entre les peuples et les Eurocrates :
- Il y a aussi un nationalisme en très forte croissance. Certains partis souhaitent que leur pays quitte ou la zone Euro, ou l’Europe.
- D’autres partis souhaitent une Europe confédérale où chaque Etat reste maître de son destin, pour les grands enjeux.
Deux partis ont le vent en poupe : le Parti de la Liberté de Geert Wilders aux Pays-Bas et le Front National de Marine Le Pen en France. Ces deux groupes ont toutes les chances de faire des scores très importants aux élections.

Mais ils ne sont plus les seuls. Nous en citons quelques-uns dont certains progressent fortement dans les sondages et souvent gérés par des leaders charismatiques :

- UKIP (UK Independance party) de Nigel Farage. Celui-ci est un féroce démolisseur de la structure actuelle de l’U.E. ;
- Le Parti Populaire Autrichien ;
- Le Parti Populaire Danois ;
- Les Vrais Finlandais ;
- L’Alternative pour l’Allemagne ;
- Les Démocrates Suédois ;
- Le Vlaams Belang en Belgique.

Tous ces groupes forment maintenant un bloc relativement soudé qui se sont déjà mis d’accord sur l’essentiel des lignes d’attaque.  Nous sommes sûrs, qu’après les élections nous retrouverons un parlement européen fortement modifié, qui ne pourra plus accepter les dérives européennes. Certains députés essaieront même de casser l’Europe de l’intérieur.

Les antis seront bien plus fort qu’aujourd’hui et beaucoup de figures vont disparaître du paysage : Van Rompuy, Ashton, Barroso, Schulz, et consorts….

Pour notre part, nous estimons que l’Europe a assez dérivé. Nous nous positionnons de toute façon comme Euro-critiques. Il est temps de donner un grand coup de balai et de relancer l’U.E. à l’ouvrage sur les vraies priorités !

JACQUES D’EVILLE

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Politique