Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/10/2015

 

 

 

3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 01:01

L’annonce dimanche, par le ministre du Travail, Michel Sapin, du franchissement du seuil des 3 millions de demandeurs d’emploi a fait l’effet d’une douche froide. Les Français ont conduit François Hollande au pouvoir car celui-ci leur promettait de « redresser la France ». Voilà qu’on leur dit que la situation de l’emploi n’avait pas été aussi dégradée depuis juin 1999.

Les derniers chiffres officiels faisaient état de 2,987 millions de personnes sans aucune activité fin juillet, après quinze mois de hausse ininterrompue.

Ce chiffre symbolique de 3 millions met la pression sur l’exécutif et ne fait que renforcer le sentiment d’urgence face à la situation. Ce à quoi le Premier ministre répond que le gouvernement « a accéléré la convocation du Parlement » en session extraordinaire, à partir du 10 septembre, afin justement de faire entrer en vigueur le plus rapidement possible le dispositif des « emplois d’avenir » puis les contrats de génération (maintien dans l’emploi d’un senior et embauche d’un jeune).

Les mesures d’emplois aidés permettront certes d’atténuer la dégradation de l’emploi. Mais ce n’est qu’à partir de 1,5 % de croissance que l’économie crée des postes. Or le PIB ne devrait progresser que de 0,3 % cette année et aura du mal à dépasser 1 % en 2013. En outre, tant que les entreprises n’auront pas regagné en compétitivité, elles ne créeront pas d’emplois durables.

Pour protéger nos emplois et nos travailleurs face à la concurrence sauvage des pays à bas coût de main-d’œuvre, le Front National appelle à un protectionnisme raisonné. S’agissant de l’emploi, il est normal que les Français soient prioritaires dans leur propre pays. Ce n’est évidemment pas l’avis des socialistes qui préfèrent favoriser notamment les Roms pour l’accès au travail. Il faut par ailleurs soutenir les PME par une fiscalité plus juste permettant de créer des emplois, et appliquer un patriotisme économique.

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Emploi - Chômage