Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

6 février 2014 4 06 /02 /février /2014 01:23

On ne peut bâtir un Etat moderne et une société démocratique en assurant la primauté du sacré sur toutes autres sphères de pouvoirs. 

 

Etat protecteur du sacré ? Une religion a-elle besoin d’être protégée ? Y a t-il des dangers aussi raves qui la guettent au point qu’on a peur pour elle qu’elle ne disparaisse ?
Si Allah est omniscient, il doit être capable de protéger ce qu’il avait créé lui-même, en laissant le soin aux siens de réprimer la liberté au nom de sa protection, c’est la preuve même de sa lâcheté et de son inexistence. Un père protège ses enfants mineurs, les enfants une fois grands protègent leur père omnipotent, malade ou grabataire. 

Ce père Allah ne connait pas l’usure du temps, qui ne faiblit jamais, alors pourquoi ses hommes se font forts de se mettre au-dessus de lui pour veiller sur sa sécurité ? 


Qu’est-ce qu’il fait le plus peur si jamais il existait, si ce n’est que ses enfants le quittent, le mettant ainsi en péril. Sa peur de disparaître lui fait perdre la raison et le rend violent. Violent vis-à-vis de ses ouailles et violent vis-à-vis de ceux qui osent le quitter ou mettre en cause de son pouvoir. 
L’Etat n’est pas là pour protéger la sécurité d’une religion il a le devoir de protéger les libertés et la sécurité des hommes. 
On ne peut d’un côté faire de l’Etat gardien du temple musulman qu’il doit protéger contre les "agressions" extérieures qui ne sont en réalité rien d’autre qu’une manifestation du libre-arbitre fruit de la raison humaine. Qu’est-ce qui fait pas peur à un dogme ? C’est la remise en cause du dogme par le rationalisme humain. 
Pour préserver le despotisme obscurantiste, il n’y pas meilleur remède que de faire de l’Etat un gendarme de la religion négatrice des libertés.

 
L’Etat moderne n’est pas au service d’une religion ou au service d’une idéologie et d’afficher ainsi son appartenance partisane qui laisse subsister de sérieux doutes sur sa propre indépendance et son impartialité dans la conduite des affaires du pays. 

 

Ainsi, un Etat protecteur de la sphère religieuse signifie clairement que l’Etat a choisi son orientation idéologique d’essence théocratique. [...]

[...]
Les Etats les plus démocratiques au monde sont ceux où la religion est réduite en peau de chagrin et inversement. 
Il n’y a aucun espoir de démocratie avec l’article 6 qui dévoie la mission de l’Etat pour le mettre aux ordres de la religion.

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Politique