Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

2 avril 2014 3 02 /04 /avril /2014 20:30

La composition du nouveau gouvernement a été dévoilée mercredi par le nouveau Premier ministre, Manuel Valls. Ségolène Royal et François Rebsamen sont les deux seuls nouveaux membres. Manuel Valls s'exprime à 20 heures sur TF1

vidéo : http://www.bfmtv.com/politique/direct-remaniement-royal-hamon-montebourg-vont-entrer-fonction-746387.html

pas de grands changements ! 
>> L'ESSENTIEL 

• Valls s'est exprimé au JT de TF1

• Royal et Rebsamen sont les deux entrants du nouveau gouvernement
.Cazeneuve arrive à l'Intérieur 

• Hamon et Montebourg sont promus, Taubira, Fabius ou Le Drian confirmés

Manuel Valls, Premier ministre fraîchement nommé à Matignon, a dévoilé son équipe ce mercredi. Les écologistes ont décidé mardi soir de ne pas y participer - au regret de certains responsables EELV. 

Ségolène Royal et François Rebsamen entrent dans ce nouveau gouvernement tandis que Christiane TaubiraJean-Yves Le Drian et Laurent Fabius sont confirmés dans leurs fonctions. Michel Sapin et Arnaud Montebourg forment un ticket pour Bercy alors que Benoît Hamon s'est vu confier l'Education. 

Suivez ici en direct les passations de pouvoir dans les différents ministères. 


>> Cliquez ici pour rafraîchir cet article

20h30 - "Je souhaite que la France réussisse". "La crise a fait beaucoup de dégâts", a reconnu le Premier ministre. Mais "je souhaite que la France réussisse, que les Français vivent mieux". 
"Il y a beaucoup de difficultés, qui peut les nier?" a-t-il poursuivi.  Mais il faut "redonner l'espérance" aux Français. Je souhaite que les Français soient fiers de leur pays, et fiers de leur gouvernement."

20h25 - "Je ne vais pas changer ma personnalité". Interrogé sur ses propos polémiques sur la fin des 35 heures ou sur la disparition du mot "socialiste", Manuel Valls a affirmé qu'il n'allait "pas changer (sa) personnalité". Tout en rappelant que "c'est François Hollande qui a été élu president de la République, et c'est moi qui met en oeuvre" sa politique.

20h18 - "Je suis un homme de gauche". Manuel Valls a réaffirmé que ses valeurs étaient celles du parti socialiste, notamment sur la politique économique: réduire les déficits publics, il n'y a pas d'autres choix", a-t-il assuré, mais "sans remettre en cause les services publics". "Je suis un homme de gauche, profondemment engagé", a-t-il déclaré.

20h15 - Valls rend hommage à Ayrault. "Jean-Marc Ayrault a fait beaucoup", a assuré le Premier ministre, notamment "pour le redressement des comptes publics". "Je dois prolonger, approfondir, et en même temps aller beaucoup plus vite", a-t-il poursuivi. Il y aura une "rupture" mais "pas une révolution", de la "continuité" avec Jean-Marc Ayrault dans "bien des domaines", selon lui.

20h10 - Manuel Valls: "Il fallait agir vite". Le Premier ministre, invité du JT de TF1, a indiqué que François Hollande avait souhaité "agir vite", après avoir entendu "le message de déception, de colère, de crainte vis-à vis de l'avenir" des Français. 

Il a également dit sa fierté d'être à la tête d'un gouvernement "compact, décidé au service de la République". 
"L'entraîneur est important pour jouer de façon plus collective", a-t-il également affirmé. Mais, a-t-il rappelé, "c'est le chef de l'Etat qui fixe le cap".

18h10 - "Monsieur le Premier ministre, vous m'avez expliqué, lors de discussions autour des budgets, l'engagement des hommes et des femmes de ce ministère. Monsieur le Premier ministre vous avez occupé cette fonction avec exigence", a dit Bernard Cazeneuve.

Il a aussi salué "le panache" de Manuel Valls dans ses fonctions de ministre de l'Intérieur avant de conclure: "je sais votre exigence et celle du président". 

18h05 - "Cher Bernard, Vous prenez possession du ministère de l'Intérieur, un ministère qui a une histoire, un ministère de l'ordre républicain", débute Manuel Valls. Je viens d'y passer des mois que je n'oublierai pas. Je remercie mes collaborateurs. [...] C'est l'un des ministres qui incarnent l'Etat".

"C'est le choix du président de la République que vous me succédiez. Je sais vos compétences, votre dévouement à la France", a dit le nouveau Premier ministre à Bernard Cazeneuve avant de s'adresser aux personnes présentes dans la cour de la place Beauvau: "Je quitte la place Beauvau avec un pincement au coeur, sans un doute un sentiment d'inachevé. Vous me reverrez. En tout cas je l'espère". 

18h00 - Guerre des bureaux à Bercy. La cohabitation entre le nouveau ministre des Finances Michel Sapin et le ministre de l'Economie, du Redressement productif et du Numérique, Arnaud Montebourg a débuté par une guerre des bureaux. 

L'un et l'autre convoitaient le "grand bureau" de Pierre Moscovici, débarqué ce mercredi matin. C'est finalement Michel Sapin qui a eu le dessus et est donc, de facto, le nouveau patron de Bercy. Il occupera le 6e étage contre le 5e à son collègue. 

17h55 - Falorni a la dent dure contre Royal. Le député PS qui avait battu la nouvelle ministre aux législatives de 2012, a de nouveau attaqué son ancienne rivale. Olivier Falorni avait notamment reçu le soutien de Valérie Trierweiler, l'ancienne compagne de François Hollande.

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Politique