Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 01:45

musulmans à bruxellesEn juillet 2008, dans une école publique britannique, un maitre explique à ses élèves de toutes confessions comment se fait la prière musulmane.  Il diffuse une vidéo puis demande à tout le monde se diriger vers la Mecque et faire ladite prière en commençant par les louanges à Allah. Il fournit des tapis de prière et des voiles pour les filles.

Tout le monde s’exécute sauf deux petits bambins de 11 et 12 ans. Ils sont punis. Leurs parents doivent aller à la presse pour recevoir un semblant d’écoute. L’école coupe la poire en deux en admettant que son enseignante a manqué de « sensibilité » mais maintient en même temps que les élèves doivent apprendre les autres religions [sourcesource].

En mai 2012, 30 enfants écossais non-musulmans ont été embarqués de leur école pour une visite à la mosquée de Glasgow. Parmi les activités sur place, ils furent amenés à réciter la « chahadda » qui est la profession de foi de l’Islam [videovideo]. Quiconque récite la chahadda est de fait musulman. Je ne vous écris pas le texte sur ce blog pour éviter de vous convertir par accident. Par contre il est disponible sur Wikipedia [source]. En fait, les enfants ont été convertis à leur insu lors de cette visite.

De plus en plus de maitres ont du mal à parler des Croisades tant leur version et celle enseignée à la mosquée sont différentes. En même temps, afin de faire reculer l’islamophobie, l’Etat oblige les écoles à donner une place importante à l’apport de l’Islam dans la science. Sous la pression des associations, des imams sont envoyés partout dans les écoles d’Ecosse pour « lutter contre l’islamophobie » [source].

L’année dernière, la presse a révélée que la police a couvert une campagne de crimes racistes et agressions visant à transformer un arrondissement de LondresTower Hamlet, en zone de sharia. Ramadan 2011, un homme a été lynché par la foule pour avoir fumé durant la journée. Il a perdu l’usage d’un œil. Dans un des pays où les cameras de surveillance filment chaque mètre carré d’espace public sous plusieurs angles, aucune image de l’agression n’a été cherchée par la police et il n’y a aucun témoin. Dans cet arrondissement, les islamistes contrôlent les écoles et forcent les élèves à porter le voile. Les maitres sont sous pression constante et ils doivent faire face à des injures raciales, antisémites et un discours ouvertement pro-terrorisme. Un maitre d’école a porte plainte contre l’école qui ne faisait pas assez contre ces comportements. Il a perdu son cas et son travail. [source]

Dans cet arrondissement, les crimes homophobes augmentent de 20 à 80% par an. En 2010, un bar fréquenté par des homosexuels a été attaqué par une foule de plusieurs dizaines de personnes. Les occupants ont été battus et les lieux saccagés.

Même le maire a du être exclu par le parti travailliste à cause de sa trop forte proximité avec les islamistes. Un comble quand on sait que ce même parti est déjà très pro-islamiste.

La police ferme les yeux sur les crimes commis par les islamistes. Aucun agent ou responsable n’a envie de porter l’étiquette d’islamophobe, perdre sa carrière et ses amis.

Plus de 90 écoles sont maintenant officiellement « hallal » et bannissent le porc et dérivés. Les demandes ne viennent pas toujours des islamistes mais souvent des services de l’Etat qui vont à l’avant de leurs désirs. Ne pas être islamophobe c’est bien,  mais si on peut prouver qu’on est islamophile c’est encore mieux. Grace cette forme unique de veulerie, l’islamisme bénéficie d’un très fort effet de levier. Illustration : dans la région de Luton, il y a 15% de musulmans mais déjà plus de 40% des écoles sont hallal.

Les problèmes de porc ne s’invitent pas seulement dans les cantines et réfectoires. Toutes les histoires, textes et récits contenant la moindre allusion au porc ont été retirés pour ne pas « offenser » les musulmans.  Les jouets, dessins et autres figurines n’échappent pas à cette hystérie.

Toujours dans le souci de ne pas « offenser », une école a retiré les fêtes de Noel et Pacques des calendriers scolaires [source]. Une autre, à Norwich, a interdit la fête traditionnelle de Noel et cherche à la remplacer par de « grandes fêtes culturelles venues d’autres endroits du monde » [source].  Ceci est plus étonnant encore dans la mesure où cette région connait à peu près zéro immigration. La population locale sera probablement remplacée dans les années à venir.

 

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions