Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 01:35

 Les Marocains durement touchés par la crise en Espagne C’est officiel, l’Espagne est bien retombée en récession et les mesures d’austérité qui permettraient au pays de dégager un budget de 47 milliards d’euros en 2012, sont jugées xénophobes et cruelles par l’opposition espagnole, car elles touchent principalement les étrangers devenus clandestins en perdant leur emploi.

 

Au total, plus de 500.000 étrangers en situation irrégulière enEspagne, dont des dizaines de milliers de Marocains, sont concernés par ces mesures, qui touchent également le domaine de l’éducation.

Ces mesures d’austérité impopulaires, dont l’objectif est de ramener le déficit actuel de 8,51% du PIB à 5,3% en 2012 puis 3% en 2013, seront renforcées par une politique hautement antisociale, dénoncée par l’opposition, les syndicats et plusieurs ONG.

L’Espagne prévoit par exemple d’économiser 7 milliards d’euros dans la Santé publique, laquelle ne bénéficiera désormais plus qu’aux immigrés inscrits à la sécurité sociale. Aussi, dès septembre prochain, seuls les femmes et les enfants pourront être traités dans les services de gynécologie et de pédiatrie. Le reste devra se diriger vers les urgences pour se faire soigner.

Face à la crise et à une politique peu avenante en matière d’immigration, plus de 40.000 immigrés ont quitté l’Espagne au cours des derniers mois d’après des statistiques officielles.

L’Espagne vivrait l’un des moments les plus durs de son économie, surtout depuis l’éclatement de la bulle immobilière, un temps véritable moteur de croissance du pays. Au premier trimestre 2012, le chômage touchait 24,44% de la population active du pays.

Espagne : Frais d’inscription multipliés par 6 pour les étudiants étrangers hors UE

6 000 euros, c’est la somme que pourraient débourser les étudiants étrangers issus des pays hors Union européenne pour suivre leur cursus universitaire en Espagne. Décision prise par le gouvernement Rajoy afin de faire face à la crise qui frappe le royaume ibérique depuis l’année dernière. Une annonce mal reçue dans les universités espagnoles.

Parmi ces étudiants étrangers, l’on compte plus de 3000 Marocains concernés et leurs frais d’inscription sont en partie assurés par l’Etat espagnol. Cette nouvelle disposition permettrait au ministère de l’Education d’économiser trois milliards d’euros. Il s’agit d’un préalable à la réforme éducative que le gouvernement veut mettre en place. Bien que les étudiants espagnols, à un certain niveau, soient également concernés par cette mesure d’austérité, ce sont les étrangers qui vont le plus en pâtir. […]

Dès l’annonce ce cette disposition, les étudiants ont organisé des sit-in afin de réclamer l’a suppression d’une telle mesure, selon El Pais. Dans une pétition, ils demandent l’égalité de traitement avec les étudiants issus des pays de l’UE, puisqu’ils appartiennent «au même système éducatif». […]

Les étudiants étrangers se sont mobilisés dans tout le pays. Ils espèrent collecter 50 000 signatures afin d’obtenir l’annulation de cette mesure. Reste à savoir ce que fera le gouvernement dans ce cas.

yabiladi

mots clefs : espagne, étudiants, université

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Economie