Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

22 septembre 2012 6 22 /09 /septembre /2012 01:28

drapeau eurabia europe islamiqueLa journaliste Caroline Fourest n'a pas pu intervenir à la Fête de l'Humanité, samedi dernier. Plusieurs associations antiracistes lui ont reproché d'être l'une des principales propagandistes de l'islamophobie en France.

Atlantico : Caroline Fourest a été chahutée à la Fête de l'Humanité ce week-end par plusieurs militants d'associations comme "Les indigènes de la République". Ne peut-on plus débattre sur la place de l’islam en France sans être taxé d’islamophobie ?

Jeannette Bougrab :Je connais un peu Caroline Fourest, c'est une femme remarquable qui a beaucoup de courage. Elle fait partie de ces personnes qui constituent les derniers remparts contre les islamistes et les obscurantistes. Elle a récemment sorti un livre sur le Front national (Marine Le Pen, Grasset, 2011) et es  poursuivie en justice par l'ensemble de la famille Le Pen. Je ne pense pas qu'on puisse lui reprocher d'être raciste ou islamophobe. Elle est aux antipodes du Front national.

Ce n’est pas à l'honneur du Parti communiste d'avoir laissé une telle chose se dérouler.Cela signifie qu'en France on ne peut plus débattre de la religion, que, désormais, comme dans certains pays musulmans, il existerait une atteinte au sacré. Tout cela est proprement scandaleux !

Se faire huer car on défend une position laïque est particulièrement grave dans une démocratie comme la nôtre. Je suis une femme de droite parce que je pense que la gauche a abandonné ce principe de laïcité. Quand Elisabeth Badinter dans les années 80 défendait une position laïque en disant que le voile n'avait pas sa place à l'école, on l'accusait déjà de faire le jeu du Front national.Quand on dénonce les dérives et les montées des extrémismes religieux, la gauche n'a de cesse de nous accuser soit d'être d'extrême droite soit d'être islamophobe. Elle devrait vraiment s'interroger et surtout se remettre en question sur ce point.

"Egalité et réconciliation", association classée à l'extrême droite, a elle aussi participé à la manifestation pour empêcher la journaliste d'intervenir. Les associations anti-racistes font-elles le jeu de l'extrême-droite, comme le dénonce Caroline Fourest ?

Je sais seulement qu'il existe une montée des fondamentalistes et de l'islamisme en France et dans le monde. On a tendance à refuser de le voir parce que nous sommes pétris de culpabilité postcoloniale mais aussi parce que les gens ne font pas la différence entre islam et islamisme par manque de culture.

Malgré les évènements qui se déroulent en Tunisie, la France n’hésite pas à recevoir le président Marzouki à bras ouvert à l’Assemblée nationale où il a fait un discours à la tribune cet été. Tout cela n’est pas normal au regard notamment de sa position sur les femmes, la femme serait le complément de l’homme et non plus l’égal.  Des journalistes sont en prison, des artistes sont menacés de mort. Des présidents d’université poursuivis par la justice pour avoir refusé le niquab dans l’enceinte des établissements d’enseignement.
Je suis attristée de voir que les communistes deviennent les complices indirects de cet obscurantisme. Mais je tiens à souligner le courage de l’ancien député communiste Gerin qui avait dénoncé la montée des fondamentalistes islamistes à travers la multiplication des femmes portant le niqab. Il est devenu une exception. On pensait que la gauche était plutôt anticléricale mais les cartes ont apparemment été rebattues

Comment expliquer ce tabou de l'islam ? Cela ne dessert-il pas les musulmans de France ?

La liberté d’expression en France est de plus en plus menacée par l’extrémisme religieux et notamment l’islamisme qu’il convient de distinguer de l’islam.  La liberté de penser, la liberté d’expression doivent demeurer sacrée. Le blasphème n’existe plus en droit français depuis longtemps contrairement à la Tunisie qui introduit aujourd’hui l’atteinte au sacré et ainsi poursuive des artistes, des journalistes…
Des  mouvements altermondialistes ont des positions de compromis avec l’islamisme que Caroline Fourest a d’ailleurs  eu l’occasion de combattre vivement notamment dans un livre (Frère Tariq, Grasset, 2004), et qui peut, lui, s’exprimer librement dans des débats organisés à la Fête de l’Humanité.


On ne prend pas aujourd’hui la mesure de ce qui se passe dans le monde arabe et qui par capillarité aujourd’hui arrive en France.Quand un commerçant d’origine égyptienne à Marseille se fait tabasser parce qu’il ne fait pas le ramadan, il y a de quoi s’inquiéter. C’est la déliquescence du modèle républicain. Trop de compromis ont été faits et aujourd’hui la situation devient inacceptable.


Les véritables coupables sont autant les extrémistes que les différents gouvernements français qui leur ont parfois donné asile. Certains imams étrangers en profitent pour venir prédiquer dans notre pays. La République française a engendré ses propres maux. Il faut réinventer le modèle d’intégration à la française. La France doit prendre des positions beaucoup plus fermes sur l’extrémisme religieux même si cela conduit à des problèmes diplomatiques avec certains Etats. On ne transige pas avec la laïcité et l’égalité entre les femmes et les hommes. Je le dis et je le répète :

il n’existe pas de charia light ou d’islamisme modéré.

 

La laïcité défendue en France est-elle devenue l'ennemi de l'islam et des militants antiracistes ?

 

Des rares personnes défendent encore heureusement la laïcité. Je pense par exemple à Elizabeth Badinter, à Caroline Fourest ou aux journalistes de Charlie Hebdo qui se situent plutôt dans une ligne anticléricale.Je crains que demain on ne puisse plus écrire librement face à cette pression islamiste.Les locaux de Charlie hebdo ont été incendiés. Caroline Fourest a été agressée. Le professeur de philosophie Redeker vit toujours protégé.


Je ne partage pas le point de vue des associations antiracistes. Je n’adhère pas à un modèle multi culturaliste à l’anglo saxonne. Etre en France est un privilège et un bonheur mais la plupart du temps ces associations l’oublient et défendent le différencialisme et le communautarisme au détriment de la laïcité. Ce qui est dommageable car les premières victimes des fondamentalistes sont les femmes.

 

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions