Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

29 janvier 2015 4 29 /01 /janvier /2015 02:15
Et qui il y a dans les bateaux? Des islamistes!

Délit d’images vous en avait avisé! L’Etat Islamique (EI) a pris le contrôle de pratiquement toutes les zones de départ des migrants, a averti un homme politique libyen de premier plan.S’adressant à des journalistes italiens au cours du Forum économique mondial de Davos, l’ancien ministre des Finances libyen Ali Tarhouni, actuellement président de l’Assemblée constituante de la Libye, a affirmé que l’UE sous-estime le risque d’infiltration de militants de l’EI en Europe, cachés parmi les réfugiés.

L’ancien ministre a dit que l’EI gère efficacement les passages de migrants, et le risque de militants infiltrant les côtes de l’Europe en se cachant parmi les réfugiés est négligé par l’UE. « L’Europe a sérieusement sous-estimé la possibilité que des militants s’infiltrent à Lampedusa, en Sicile ou à Malte, » a-t-il dit. « Les risques augmentent à un rythme spectaculaire. »

M. Tarhouni a déclaré aux journalistes à Davos que les militants de l’EI, qui ont pris le contrôle de la ville orientale de Derna en Libye l’année dernière, se déplacent vers l’ouest et prennent des points d’appui tout au long de la côte libyenne. Selon les rapports, ils ont progressé sur Sabrata et Harat az Zawiyah, bien que, au moins pour l’instant, ils aient contourné Tripoli.

Le politicien libyen a expliqué que la plupart des bateaux de migrants qui quittent la Libye pour l’Europe partent de cette partie du littoral. «Cette région a sombré dans l’anarchie, un terreau idéal pour les contrebandiers, trafiquants d’êtres humains et des militants islamistes. La police et l’armée ne s’aventurent plus dans ces régions », a-t-il dit.

M. Tarhouni a également averti que l’EI lorgne vers les pays voisins de la Libye – l’Égypte, la Tunisie et l’Algérie – dans le but d’élargir son califat.

Plus tôt cette semaine, lors d’une réunion de la coalition anti-EI à Londres, le ministre italien des Affaires étrangères Paolo Gentiloni a également averti du risque d’infiltration par des militants islamistes. Il a affirmé que les services de sécurité italiens ont été mis en garde contre le risque et fonctionnent bien, même si cela ne signifie pas que le niveau de menace doit être abaissé. «
Ce serait une grave erreur si un pays démocratique ignore la possibilité que des militants armés de kalachnikovs se cachent derrière les bateaux de migrants abordant les côtes d’Europe », a-t-il dit, cité par Direttanews.it.

Le ministre italien des affaires intérieures, Angelino Alfano, n’a pas exclu la possibilité d’infiltration par des terroristes, mais a déclaré que les forces de sécurité de l’Italie surveillent tous les moyens qui peuvent être utilisés par les extrémistes. Toutefois, M. Alfano a dit que ce n’était pas en réaction au risque d’infiltration, mais parce que le niveau de menace était déjà élevé, surtout après les attentats de Paris.

D’autre part, Matteo Salvini, le secrétaire fédéral du parti anti-immigration italien Ligue du Nord, a déclaré cette grave question devrait être discutée au Parlement italien, ainsi que par les membres de la mission Triton [opération de secours aux migrants, NDT]. D’autres politiciens ont affirmé avoir mis en garde les autorités contre cette menace pendant un certain temps, sans avoir été écoutés.

Des missions comme Frontex, affirmaient-ils, qui amènent des milliers de migrants chaque année, peuvent avoir élevé le risque. Ils ont également accusé M. Gentiloni de dire la vérité seulement maintenant, après avoir ignoré la situation pendant des mois.

Certains politiciens ont également noté que, en dehors de la menace de l’EI, qui a maintenant un pied en Libye, il y a d’autres groupes qui sont de plus en plus forts, comme Boko Haram au Nigeria et Al-Qaida dans la Péninsule arabique.

Il y a eu un certain nombre de débarquements de migrants en Sicile et en Calabre ces derniers jours. Les autorités maltaises ont enregistrés quelques 80 migrants cette semaine.

 

SOURCE

 

vu sur : http://www.delitdimages.org/et-qui-il-y-dans-les-bateaux-des-islamistes/

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration