Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

17 novembre 2013 7 17 /11 /novembre /2013 01:10

Le Figaro révèle la teneur de leur dernière synthèse confidentielle, adressée aux plus hautes autorités le 25 octobre, sur ce qui se passe dans chacun des 101 départements français.

« «La liberté de ton est rare dans ce type de documents, d’ordinaire marqués par l’autocensure. Quand les mots employés sortent du registre purement administratif, c’est que la situation doit être grave et que les interlocuteurs du préfet en territoriale doivent être unanimes pour la décrire», explique un ancien préfet de département, actuellement en position hors cadre.

«L’ampleur de la polémique (sur l’affaire Leonarda, NDLR) est apparue comme complètement déconnectée des préoccupations quotidiennes des citoyens, plus inquiets de la situation économique et sociale, ce qui n’a pas manqué d’aviver leur exaspération.»

«Le mécontentement ne se limite pas à la Bretagne», insistent les préfets dans leur rapport.

«Partout sur le territoire, les préfets dressent le même constat d’une société en proie à la crispation, à l’exaspération et à la colère», révèle la note. Sur la fiscalité, les préfets évoquent le caractère «fédérateur» de la «contestation de l’action gouvernementale» auprès des professionnels et des particuliers. […]

Sur le front de l’emploi, «l’embellie estivale a été de courte durée», risquent encore les préfets, à rebours du discours gouvernemental. […] «D’ores et déjà, ce mélange de mécontentement latent et de résignation s’exprime de façon éruptive à travers une succession d’accès de colère soudains, presque spontanés, et non au sein de mouvements sociaux structurés.» Comme le constatent visiblement les préfets du Calvados, de la Lozère ou de l’Orne. […]

Les mots chocs du rapport :

«La fiscalité est devenue le principal moteur de contestation de l’action gouvernementale»

« «Les préfets appellent l’attention sur la difficulté qu’ont les élus et les corps intermédiaires à produire du sens et donner confiance (…). Ce climat de pessimisme et de défiance alimente le discours des extrêmes sur l’impuissance des pouvoirs publics.»

Le Figaro

 

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Emploi - Chômage