Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 03:00

Jean-Marc_Ayrault_(1)

 


Toujours inspirés par les méthodes de leur ancien métier d’enseignants, les membres du gouvernement nous font la leçon morale sur la fiscalité comme ils nous la font sur le racisme, la prostitution, l’homophobie, le fascisme qui menace… la fiscalité est devenue le dernier marqueur » de gauche », il faut qu’elle venge, qu’elle punisse, qu’elle confisque, il faut que ceux qui paient des impôts soient toujours plus taxés, que ceux qui n’en paient pas soient toujours plus nombreux…



On invoque les grands principes, la morale républicaine, les droits de l’homme avec les formules grandiloquentes qui vont avec : »l’impôt fait société »,  » c’est le pacte  démocratique », « la justice sociale », « ce qui fonde le vivre-ensemble »… Pendant qu’ils récitent leur texte, la petite moitié de français qui paie l’impôt se pose des questions moins nobles, et d’abord celle-ci : que fait-on de notre argent, que nous donne-t-on en échange ?

Quelques expériences vécues : 3h1/2 d’attente pour la remise d’un permis de conduire à la préfecture, 1 mois de retard pour la restitution de points après stage, 3 semaines de délai au minimum pour le remplacement d’un professeur de collège ou lycée, plusieurs mois d’attente et formalités pour la délivrance d’un permis de construire… Voilà le quotidien de l’administration telle que la connait l’ »usager » du service public…

Mais il y a bien pire : combien de « juges Gentil » pour s’occuper des affaires médiatisées tandis qu’attendent des milliers de procédures qui n’intéressent pas les journalistes ?… Quand nous donnera-t-on le vrai coût du naufrage du logiciel « Louvois » qui devait gérer la paie des militaires ?… Combien nous coûte le maintien des régimes spéciaux comme la retraite à 52 ans des cheminots ?Combien coûte le système éducatif français, régulièrement rétrogradé dans les classements internationaux… Où en est le  » choc de simplification » de M.Hollande qui devait nous libérer de toutes les excroissances inutiles de l’administration ?…

En 30 ans le nombre de pages du code du travail a été multiplié par 6… dix mille articles (54 en Suisse)… La France est 180eme sur 200 au palmarès des marchés du travail les moins flexibles (entre le Gabon et la Bolivie) ! Combien de fonctionnaires employés à vérifier l’application de ces 10.000 articles ?…

On ne manque jamais de nous expliquer que, grâce à l’impôt, la France bénéficie d’infrastructures exceptionnelles, mais aucun service de cet Etat si performant n’a anticipé la thrombose du trafic routier entre le nord et le sud de l’Europe au niveau de la rocade de Bordeaux désormais bloquée 6 jours sur 7…


Heureusement, nous dit-on, les collectivités locales sont gérées avec plus de sérieux… Deux exemples de cette rigueur : Conseil General de la Gironde : 3.500 fonctionnaires au milieu des années 1980, près de 6.000 aujourd’hui (la plupart originaires du pays de son président) ;

Conseil Regional d’Aquitaine : 250 fonctionnaires en 1998, plus de 1.000 aujourd’hui, sans compter ceux qu’il faudra recruter pour occuper les bureaux du bâtiment pharaonique dont la construction va commencer à l’entrée sud de Bordeaux…

 

A ces constats les socialistes ont une parade :  » poujadisme! » disent-ils… Notre modèle social justifie ces efforts… Les poujadistes s’interrogent, eux, sur ce modèle que le monde entier nous envie et dont on nous laisse gentiment l’exclusivité…

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Economie