Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

4 novembre 2014 2 04 /11 /novembre /2014 19:52

La ministre de la Culture a annoncé qu’elle examinait la possibilité de taxer les consommables d’impression afin d’aider au financer du Centre National du Livre (CNL).

Qu’est-ce que le CNL ?

Cet établissement public aurait pour rôle de soutenir l’ensemble des acteurs du marché du livre: les auteurs, en premier lieu, mais aussi les éditeurs, les librairies, les bibliothécaires ou les organisateurs de manifestations littéraires. Ce nouveau projet, repéré par le site NextInpact, a été présenté par la ministre jeudi lors d’une audition par la commission des affaires culturelles.

Ne serait-ce pas plutôt un machin que vont financer les contribuables et
qui servira à recaser les copains des hommes politiques battus aux élections ?

Pour en arriver à cette nouvelle idée de Fleur Pellerin « taxer les cartouches d’encre pour financer l’industrie du livre », il faut bien que le gouvernement soit aux abois, sans véritable vision, et coincé entre les technocrates de Bruxelles et les frondeurs.

On vient d’apprendre que le principe d’universalité des allocations familiales avait rendu l’âme hier, à l’Assemblée nationale, grâce au vote de la modulation de ces allocations. 
A côté de cela, l’idée de taxer les cartouches d’encre peut paraître anecdotique. Dans ce domaine, je peux, moi aussi, trouver de nouvelles idées de taxation :

Pour rester dans le domaine de l’informatique, je propose de taxer :

  • les souris d’ordinateur pour financer des campagnes de dératisation dans les quartiers déshérités,
  • les emails pour financer la retraite des postiers,
  • le surf sur internet pour financer des week-ends de surf sur la côte atlantique au profit des enfants défavorisés,
  • les scanners pour financer l’équipement des hôpitaux en IRM, scanners, etc …
  • les logiciels pour financer la refonte totale du logiciel socialiste (ce serait de l’argent très bien placé !).

On pourrait étendre cette taxation à bien d’autres domaines …

  • Taxer les embouteillages pour financer la non-rentabilité du TGV,
  • Taxer les riches pour aider les pauvres (zut, c’est déjà largement fait !)
  • Taxer l’électricité pour financer la retraite des salariés d’EDF (reçut ! Déjà fait avec la taxe d’acheminement !)
  • Faire payer un loyer à l’Etat aux propriétaires pour cause de revenu fictif (ah, zut, ce fut déjà proposé par un think tank de gauche !)
  • Taxer les chaises et les tables pour aider la langue de bois,
  • Taxer les RTT pour financer une sixième semaine de congé à la SNCF,
  • Taxer les flatulences pour lutter contre la destruction de la couche d’ozone,
  • Taxer les taxes (là, c’est le jackpot !)

Et pour terminer, je proposerais de taxer les politiques pour rembourser tous les dégâts qu’ils entraînent …

Je vous engage à envoyer vos idées personnelles de taxation et de les  transmettre au ministère de l’économie et des finances !!!!!

Soyez citoyen ! Aidez le gouvernement à nous dépouiller un peu plus !

Source

vu sur : http://voixdupeuple.wordpress.com/2014/11/04/fleur-pellerin-veut-taxer-les-cartouches-dencre-pour-aider-lindustrie-du-livre/

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Economie