Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

30 juin 2013 7 30 /06 /juin /2013 01:32

gouvernement_ayrault_

 

Sans surprise, il ne faudra pas compter sur François Hollande pour dégraisser le mammouth de la fonction publique qui nécrose la France. Pas touche aux fonctionnaires, à leurs régimes spéciaux, à leurs grèves à répétition, à leurs congés interminables, à leur productivité soviétique,… L’égalité pour tous et le redressement dans la justice, ça fait de bons slogans, mais ça ne plairait pas à l’armée mexicaine de la fonction publique qui vote (est-ce un hasard) comme un seul homme pour le parti à la rose.

A en croire François Hollande, les fonctionnaires (qui sont qu’on le veuille ou non la première cause du déficit de la France) ont déjà fait bien assez d’efforts, et c’est aux affreux jojos du privé de s’y coller (encore une fois) pour redresser le pays et sortir du rouge les comptes de la France.

 

Car la méthode du hollandisme, bon vieux clientélisme socialio-radical, avait été annoncée dès la campagne (au moins on avait été prévenu) : toujours plus de fonctionnaires et des hausses d’impôts pour financer la fonction publique tout en résorbant la dette vertigineuse héritée de trente années de gabegie. Pourquoi réduire les dépenses quand on peut étrangler d’impôts une classe moyenne en voie de paupérisation avancée ?

Les socialistes sont toujours excellents quand il s’agit de distribuer l’argent qu’ils n’ont pas (et qui appartient en réalité à nous contribuables), mais ils sont aujourd’hui démunis face à des caisses vides et un niveau d’endettement qui n’autorise pas à se lancer dans de nouvelles folies type 35 heures.

Pas de quoi s’en faire pour les fonctionnaires qui pourront toujours profiter de leurs RTT, de l’absence de jours de carence, ou d’une retraite calculée sur les six derniers mois de leur carrière (et on en passe dans la longue liste des privilèges de cette caste d’Ancien Régime).


Et si Flamby tente de toucher à un cheveu de ses amis de la fonction publique, ils manifesteront en grands convois subventionnés par nos impôts pour profiter des largesses d’un exécutif qui ne peut rien refuser à une telle manne électorale !

 

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Emploi - Chômage