Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 02:31

France : 30 000 enfants vivent dans la rue

Les associations sonnaient déjà l’alarme depuis plusieurs années. La statistique officielle confirme à présent le triste constat : le nombre de personnes sans domicile recensées par l’INSEE (Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques) a doublé en France en une décennie, passant de 86 000 SDF en 2001 à 141 500 en janvier-février 2012.

Dans son rapport, l’INSEE indique que cette montée de la misère est sans nul doute sous-évaluée car seules les personnes passées au moins une fois par les services d’hébergement ou de restauration ont été prises en compte. L’INSEE estime par conséquent que plusieurs milliers d’individus ne sont pas entrés dans le champ de l’étude.

Ne sont pas comptabilisées non plus les personnes sans domicile qui passent leurs nuits dans un foyer, à l’hôpital, en prison, dans un squat, ou encore hébergées par un particulier.

Le rapport montre en outre que ces dix dernières années, la physionomie de cette population a profondément changé. La hausse est essentiellement due à la montée de la part des étrangers et au report des demandeurs d’asile sur l’hébergement classique.

Début 2012, l’INSEE a identifié 81 000 adultes sans domicile, accompagnés de 30 000 enfants, dans les agglomérations de plus de 20 000 habitants. Parmi eux, 53 % n’avaient pas la nationalité française, contre 38 % en 2001. S’ajoutent à ce chiffre 8 000 SDF dans les communes rurales et petites unités urbaines, ainsi que 22 500 personnes en centre d’accueil pour demandeurs d’asile (Cada).

À l’image des flux migratoires, l’exclusion du logement se féminise. Deux SDF sur cinq sont des femmes. Ces dernières, toutefois, bénéficient d’une meilleure protection que les hommes seuls, qui constituent presque la totalité des effectifs livrés à la rue.

Les sans-abri représentent 9 % de l’ensemble des SDF et 45 % d’entre eux sont étrangers. À chacun sa solution. Certains passent la nuit sur le macadam, sous un pont ou dans un jardin (21 %), d’autres trouvent refuge dans une cave, un parking, un hall d’immeuble ou un grenier (36 %), ou dans une gare, une station de métro, un centre commercial, un lieu de culte (17 %). Plus rarement, dorment dans un véhicule (4 %).

JCC

Voir l’enquête sur le site de l’INSEE

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Société