Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 01:15

ramadan.jpgEn plein mois de Ramadan, les organisations musulmanes mais aussi certaines institutions comme les ambassades et les ministères organisent des dîners de rupture de jeûne. Lors de ces «iftar» organisés dans des cadres prestigieux, l’objectif des premiers est de véhiculer leur leadership quand les seconds cherchent à affirmer leur volonté de créer des liens avec les musulmans.

Des invités politiques de plus en plus nombreux, pressés de montrer leur reconnaissance aux musulmans estimés à 5 millions en France.

L’Union des associations musulmanes du 93 (UAM 93), en Seine-Saint-Denis, organisait un iftar mercredi 1er août. Manuel Valls, le ministre de l’Intérieur était convié à l’événement. Finalement, il aura renoncé à la dernière minute à venir à la suite d’un «imprévu dans son agenda».

La Grande Mosquée de Paris a eu plus de chance. Le ministre en charge des Cultes avait participé à l’iftar qui y était organisé samedi 21 juillet. Il avait été accueilli par Dalil Boubakeur, le recteur de la Grande Mosquée de Paris (GMP) et par Mohammed Moussaoui, le président du Conseil français du culte musulman (CFCM). […]

De son côté, le ministère des Affaires étrangères n’a pas attendu août pour organiser un iftar. Dès le troisième jour de jeûne, le 23 juillet, Laurent Fabius a accueilli au Quai d’Orsay les 57 ambassadeurs des États membres de l’Organisation de coopération islamique (OCI), hormis la Syrie qui n’était pas invitée, en raison de la répression sanglante exercée sur la population par le régime de Bachar al-Assad.

Le ministre a ainsi voulu reprendre une tradition qui avait été interrompue ces dernières années. Un geste qui «permet à la France de marquer, en ce début de Ramadan, notre intérêt et notre estime pour le monde musulman» a-t-il indiqué lors d’un discours tenu lors de l’iftar.

«Je veux saluer en l’islam une religion qui enseigne la paix, la fraternité et la spiritualité. Je salue aussi en l’islam la seconde religion de France», a ajouté le ministre. «Nous veillons et veillerons à ne pas stigmatiser les musulmans de France, mais au contraire à leur témoigner le respect qui leur est dû», a-t-il poursuivi en s’adressant aux principaux responsables de l’islam de France, égalemen invités, comme Mohammed Moussaoui et Dalil Boubakeur. […]

La diplomatie, c’est également quelque chose d’important pour l’ambassade des Etats-Unis qui organisait, pour la 4e année consécutive, un iftar jeudi 26 juillet.

«Nos deux pays se ressemblent par beaucoup d’aspects. L’un d’eux est leur grande diversité et la présence importante de communautés musulmanes [...]» a ainsi déclaré l’ambassadeur des Etats-Unis en France, Charles H. Rivkin. […]

saphirnews

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions