Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

4 janvier 2013 5 04 /01 /janvier /2013 02:49

europe.gifMichel Garroté, réd en chef – Les 27 Etats membres de l’Union Européenne ne se sont pas mis d’accord sur la méthode de calcul des salaires des 55’000 fonctionnaires européens. Et en plus, ils ont supprimé une taxe de 5,5 %, prélevée sur les salaires depuis 2004. Les salaires des 55’000 eurocrates vont donc automatiquement augmenter au début de cette année 2013.

Pour un haut fonctionnaire européen qui gagne 18’370 euros par mois, l’augmentation sera de 1’010 euros, soit un salaire mensuel de 19’380 euros en 2013. Soit 250’000 euros par an. Un quart de million…

Le salaire d’un haut fonctionnaire européen est ainsi comparable à celui d’un haut fonctionnaire international de l’ONU. La nomenklatura européenne de Bruxelles et Strasbourg n’est plus qu’une bureaucratie caviar crypto-soviétique bling bling. Elle était, elle demeure et elle restera la cause principale du double échec de l’Europe unie et de la monnaie européenne.

Au total, les institutions européennes dépensent plus de 140 milliards d’euros par an (soit 1’000 milliards d’euros d’ici 2020), qui s’ajoutent aux centaines de milliards d’euros dépensés, chaque année, au plan national, par les divers Etats membres de l’UE.

Quant à la politique étrangère de l’UE, elle est inexistante, sauf lorsqu’il s’agit de se montrer islamophile, israélophobe et américanophobe.

C’est un épouvantable gâchis, même si depuis 1945 et grâce aux USA, l’Europe de l’Ouest n’a plus vécu de guerres, seul point positif de l’intégration européenne en 70 ans. Plus de guerres et donc la paix depuis 1945 certes, mais avec la crise, la montée du ras-le bol et des extrémismes, pour combien de temps encore ?

Le prix de la paix pour chacun, est-ce la misère pour tous ?

Cela n’a jamais marché comme ça.

Ni en 1929. Ni en 1939.

 

 

Reproduction autorisée Avec mention www.dreuz.info

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Société