Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

29 septembre 2012 6 29 /09 /septembre /2012 02:27

hidalgo_fn_hollande_delanoeAprès avoir fait parler d’elle en censurant Twitter, Anne Hidalgo a frappé à nouveau en expliquant que le Front National avait été collaborationniste pendant la seconde guerre mondiale. Une attaque d’autant plus idiote que le Front National a été fondé en 1972, soit 27 ans après la fin de la guerre évoquée par l’intello Hidalgo.

Les socialistes finissent toujours par traiter leurs opposants de nazis, c’est même à ça qu’on les reconnait ! Mais cette fois ci, Anne Hidalgo a poussé encore plus loin la sottise et l’ignorance.

« L’histoire a du sens, le Front national n’est pas un parti qui s’est constitué dans le cadre républicain, c’est un parti qui a lutté contre la République, qui a soutenu pendant la guerre la collaboration avec les nazis », a donc déclaré la protégée de Delanoë sur i-Télé, le 24 septembre.

Logiquement, la réponse du FN, qui n’en demandait pas tant, ne s’est pas faite attendre. « Anne Hidalgo s’est couverte de ridicule », s’est amusé  Steeve Briois, secrétaire général du FN, qui a tenu a rappeler que « comptant parmi ses membres fondateurs quelques unes des figures les plus éminentes et honorables de la lutte contre la barbarie nazie, le Front national n’a aucune leçon à recevoir d’une élue bobo, élevée dans le culte de François Mitterrand, illustre décoré de la Francisque et ami fidèle du déporteur zélé René Bousquet ».

Le FN a précisé qu’il poursuivrait Anne Hidalgo en justice pour ces propos diffamants.

En se positionnant en position de « sachante » et en invoquant une « Histoire » dont elle ne connait visiblement rien, l’élue des quartiers branchés parisiens montre son vrai visage de militante socialiste (mépris, sectarisme, haine, ignorance, aveuglement idéologique).

A force d’invoquer systématiquement le nazisme pour décrédibiliser ses adversaires de droite, la gauche semble oublier le sens du « zi » de Nazi (National Socialisme), tout comme la position planquée des communistes français pendant la guerre, tant que leur guide Staline était encore allié à Hitler. Les socialistes semblent surtout oublier que face au Front Populaire qui a voté lâchement les pleins pouvoirs au Maréchal Pétain, ce fut le gaullisme qui lutta en France contre le nazisme. Un gaullisme que les membres de la gauche française de tous poils, de Mitterrand à Cohn Bendit, se sont empressés de souiller dès qu’ils en ont eu l’occasion…

 

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Société