Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 00:23

François Hollande n’as pas maitrisé son budget, Il annule des meetings, il confirme ainsi qu’il est un mauvais gestionnaire pour la france et les français ?



Chaque budget de campagne pour un candidat est régi par le décret du 30 décembre 2009. Ce dernier stipule l’interdiction de dépasser 22,509 millions d’euros lors de la qualification au second tour, François Hollande en serait à 20 millions.


Si ce montant n’est pas respecté, son élection pourrait être invalidée. Pourtant, Stéphane Le Poll estime que cela ne relève pas d’un « problème de recettes ».


Il arrive à échéance avant les autres, car le candidat socialiste a décidé de lancer sa campagne avant celle de ses concurrents. Les dépenses engendrées par les multiples meetings ont dégradé considérablement sa cagnotte. Europe 1 a recueilli ses propos concernant cette affaire, il a expliqué avoir « un petit souci, l’argent »François Hollande souhaiterait piocher dans les fonds du parti disposant de 55 millions d’euros, mais cette pratique est interdite.


Le trésorier du parti socialiste, Régis Juanico explique dans une interview pour Le Huff Post que l’ensemble de la campagne avait été « planifiée depuis le début ». Quelques imprévus ont eu raison du budget, il estime ne pas avoir « fait de dépenses somptuaires ». L’homme tente de rassurer les électeurs, François Hollande terminera le second tour « un tout petit peu en dessous du plafond ».


L’entre-deux tour devait donc se terminer avec un final grandiose au sein du stade municipal de la ville de Toulouse. À cause de son problème debudget, l’évènement devant rassembler 40 000 participants sera remplacé par un meeting sur la place du Capitole.


Cette histoire donne une mauvaise image du candidat, celle de ne pas savoir gérer un budget de campagne. Comment fera-t-il pour utiliser celui de l’Etat à bon escient ?

 

 La maitrise des dépenses est un thème qui tient à cœur aux Français, cela pourrait-il lui couter sa place de président de la République ? Régis Juanico tente de limiter les pots cassés, en déclarant que Nicolas Sarkozy a « démarré sa campagne sur les frais de l’État ».

 

 

source : francelibre

 

mots clefs : hollande, campagne présidentielle

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Politique