Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 16:25

Michel Garroté, réd en chef – Je lis avec amusement – sur le wire et sur le net – qu’une demande de levée de l’immunité parlementaire de Marine Le Pen a été transmise au Parlement européen par le ministère français de la Justice. Cette demande, nous est-il gentiment raconté, ferait suite aux déclarations de la présidente du Front national en 2010. Elle avait établi, à l’époque, un parallèle entre les prières de rue musulmanes et l’occupation allemande.

Nouvelle provocation lepéniste ? Maladresse ? Les deux ?

Concrètement, le ministère de la Justice a transmis au président du Parlement européen, Martin Schulz, une requête pour une mainlevée parlementaire concernant Marine Le Pen.

Celle-ci avait déclaré : « Je suis désolée mais, pour ceux qui aiment beaucoup parler de la seconde guerre mondiale, s’il s’agit de parler d’occupation, on pourrait en parler pour le coup. C’est une occupation de pans de territoire. Certes, il n’y a pas de blindés, pas de soldats, mais elle pèse sur les habitants ».

Puis, elle avait précisé les déclarations susmentionnées en déclarant, après coup, que ses propos établissant un parallèle entre les prières de rue des musulmans et un état d’occupation n’étaient pas un dérapage. Elle avait réitéré, en substance, que ses propos ne constituaient en aucune manière un dérapage, mais bien une analyse tout à fait réfléchie fondée sur une banale constatation d’une réalité physique et juridique.

En outre, elle avait clairement expliqué ne pas avoir comparé les musulmans aux nationaux-socialistes.

Plusieurs organisations avaient alors annoncé le dépôt d’une plainte contre Marine Le Pen.

De fait, il s’agit d’une demande de levée de l’immunité parlementaire de Marine Le Pen, députée au Parlement européen, suite à une enquête du parquet de Lyon pour incitation à la haine raciale, sur la base d’une plainte du Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (MRAP). Nous y voilà : le MRAP veut la levée de l’immunité parlementaire européenne d’une citoyenne française.

Avec Madame Taubira à la justice et avec Harlem Désir à la tête du PS, sans doute le MRAP se sent-il plus puissant que jamais.

Et puis, mine de rien, depuis trente ans, chaque fois que le MRAP s’en prend aux Le Pen, les adhésions au Front National augmentent, ce qui affaiblit, encore un peu plus, l’UMP déjà mal en point, avec ses fillonnades et ses copitudes.

C’est finalement comme si François Hollande faisait de la publicité gratuite au FN.

En décernant la Légion d’Honneur à Marine Le Pen.

Le cynisme c’est maintenant.

Comme avant.

 

 

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Faits Divers