Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

18 janvier 2014 6 18 /01 /janvier /2014 02:07

L'ex-mari de Julie Gayet, Santiago Amigorena, qui parle pour la comédienne, c'est bizarre, non ? (A.SENNA / AFP)

 

Avatar de Caroline Parlanti

Par 
Presse people

LE PLUS. Alors que l'affaire Gayet-Hollande révélée par le magazine "Closer" est sur toutes les lèvres, un invité surprise a parlé au nom de Julie Gayet sur Europe 1 : il s'agit de l'ex-mari de la comédienne, Santiago Amigorena. Des déclarations très surprenantes, estime notre chroniqueuse people Caroline Parlanti, qui n'a jamais vu ça.

Édité par Audrey Kucinskas http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1126479-julie-gayet-calme-estime-qu-il-n-y-a-pas-tromperie-la-drole-de-com-de-son-ex-mari.html 


 

ON AURA TOUT VU. Depuis que ce vaudeville politique a éclaté grâce (ou à cause, au choix) à "Closer", je trouve quand même que François Hollande a un goût très affirmé pour un genre de femmes en particulier. Vous ne trouvez pas que Julie Gayet ressemble quand même pas mal à Valérie Trierweiler ? Non ?

 

En dehors de ces réflexions complètement physiques et sans doute pas très pertinentes, je dois vous parler de quelque chose qui m'a complètement stupéfaite.

 

Et qui n'a rien à voir avec la vidéo de très mauvais goût mise en ligne par un site taïwanais que je vous propose de regarder avant toute chose (c'est atterrant et hilarant à la fois).

 

 

Julie Gayet, qui n'a évidemment pas réagi à ce scandale sans précédent, a préféré envoyer son ex-mari au front. Un certain Santiago Amigorena, dont elle a divorcé en 2006, et qui a donné une interview à Europe 1, le 14 janvier.

 

 

Si vous avez la flemme de regarder la vidéo, parce que la première vous a déjà bien fait rire, lisez donc ce que l'ancien "Monsieur Julie Gayet" a à dire sur ce sujet brûlant.

 

"Je ne suis pas son porte-parole, elle n’a pas besoin d’un porte-parole, en tout cas je pense que je la connais très bien, que je peux parler d’elle. C’est une actrice sublime, qui travaille beaucoup, une mère qui s’occupe de ses enfants, et c’est vrai qu’il y a des choses qui ont été écrites… C’est pas facile. En même temps, elle est très calme avec tout, très sûre d’elle je pense, il n’y a aucune faute, aucune tromperie."

 

Une stratégie de com', ni plus ni moins 

 

Plusieurs choses me font bondir de ma chaise. Déjà, Santiago affirme qu'il n'est pas le porte-parole de Julie Gayet. Mais alors, pourquoi venir s'exprimer quasiment en son nom à la radio, si ce n'est pour donner "la température" de la comédienne, avec qui il a forcément dû s'entretenir auparavant ?

 

N'a-t-il pas passé un petit coup de fil à Julie avant de se retrouver dans les bureaux d'Europe 1 ? Ou y est-il allé comme ça, sans prévenir, pour raconter tout et n'importe quoi sans avoir mis au point une sorte de stratégie de communication ?

 

Allez, ne me la fais pas, Santiago : tu parles bel et bien au nom de ton ex-femme Julie Gayet, avec qui tu as prédéterminé ce qu'il fallait dire lors de cette interview surréaliste. (Et si ce n'est pas le cas, bonjour le savon)

 

Un quatuor infernal

 

Ce que je me demande, c'est pourquoi la comédienne n'a-t-elle pas pris elle-même les devants, plutôt que de demander à son ancien époux de la défendre ? Ou comment mêler encore plus sa vie intime à un scandale désormais public.

 

Déjà que nous étions face à un trio infernal, nous voilà plongés dans un quatuor étrange, avec le président, la Première dame qui n'en est pas une, la comédienne et l'ex de celle-ci.

 

Tout ça me donne une drôle d'impression un peu malsaine, je ne sais pas vous.

 

Santiago Amigorena avait sans aucun doute pour but de faire cesser les rumeurs sur le fameux appartement, dont on a dit qu'il avait un lien avec le grand banditisme corse. Il l'a fait avec conviction, comme on peut le voir ci-dessous.

 

"Quand on lit les titres, on a l’impression que finalement il y a un bandit qui a mis à disposition du président de la République un appartement. En fait c’est une relation amicale extrêmement simple avec des parents de l’école. C’est une amie de Julie, c’est la mère d’un ami de mes enfants. Dans ce rapport, je la connais aussi, elle n’a absolument aucun lien avec tout ça."

 

Ça veut dire quoi "pas de tromperie" ? 

 

Deuxième point qui m'époustoufle (c'est un mot que j'aime bien), c'est la fin de cette interview.

 

"En même temps, elle est très calme avec tout, très sûre d’elle je pense, il n’y a aucune faute, aucune tromperie."

 

Qu'est-on censé comprendre, avec cette phrase ? Je ne vois que deux choses : soit, il n'y a pas eu d'infidélité entre François Hollande et Julie Gayet, qui sont simplement amis. Et alors, pourquoi ne pas démentir ?

 

Soit Valérie Trierweiler et François Hollande ne sont plus ensemble depuis un bon moment, et Julie Gayet serait sa seule compagne. Bonjour la théorie du complot tirée par les cheveux...

 

Est-ce que l'ex-mari de Julie Gayet sous-entend, (non mais je rêve), que tout ceci n'est que du cinéma ? En une simple phrase, qui semble anodine, Santiago nous brouille les pistes et va ravir tous ceux qui pensent qu'on leur cache tout et qu'on ne leur dit rien. Super.

 

Pas de pitié pour Valérie Trierweiler

 

Autre question : comment Julie Gayet peut-elle être "calme" dans un tel tourbillon médiatique ? Je ne juge pas sa réaction, chacun fait comme il veut, ou du moins comme il peut. Je sais juste que si je m'étais retrouvée à sa place, je serais sans aucun doute moi aussi dans une petite chambre d'hôpital pour soigner un burn-out.

 

Voir sa vie privée ainsi exposée, devant la France entière, ce n'est quand même pas anodin. Alors si Julie Gayet est calme et sereine, permettez-moi de la féliciter : c'est une sacrée performance.

 

Ce qui l'est moins, c'est son manque de compassion. Je ne sais pas, quand même, se faire prendre en plein adultère, je ne trouve pas ça très élégant. Qu'on aime Valérie Trierweiler ou pas, je considère quepersonne ne mérite une telle humiliation publique. Et vous savez à quel point je ne la porte pas dans mon coeur, pourtant

[...] 

 

Qui est-on pour juger de ce que cette personne mérite ou pas ? Qui est-on pour dire que Julie Gayet est un meilleur choix que la journaliste de "Paris Match" (enfin j'ai envie de dire "l'ancienne", au vu de la couverture que vient de sortir "son" magazine) ?

 

Voir l'image sur Twitter

 

Une situation hallucinante

 

Non, vraiment, j'aurais attendu quelque chose de plus sympathique de la part de l'actrice ou de son ex-mari, puisqu'apparemment il a été promu chargé de com' de crise.

 

Mais bon, peut-être en saurons-nous plus grâce à cette conférence de presse. Et peut-être que François Hollande sera secondé de Ségolène Royal, son ex-compagne. Histoire de bien rendre cette histoire encore plus rocambolesque.

 

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Retraites