Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

10 avril 2013 3 10 /04 /avril /2013 02:51

 

H

 

S’il n’y avait les institutions de la Ve République, qui lui permettent de rester en place jusqu’en 2017, Hollande aurait déjà été chassé comme un malpropre. L’émoi dû à l’affaire Cahuzac, et cela il ne l’a pas compris, n’est qu’un symptôme. Les Français ne veulent certes pas de voyous, mais ils ne veulent surtout plus d’incompétents.

 

 

 

 

"Le rapporteur du Sénat, Jean-Pierre Michel, tout extrémiste qu’il soit sur le sujet – et notamment sur l’adoption pour les personnes de même sexe –, a dû, dans son rapport, démonter le travail effectué par le rapporteur socialiste à l’Assemblée nationale. Il a taillé en pièces la construction factice de l’article « balai », prévoyant que toutes les dispositions sur les « père » et « mère » s’appliqueraient également aux « parents de même sexe ».

Vous me direz que ce qu’il propose n’est guère mieux, puisque sur un texte aussi sensible, Jean-Pierre Michel propose carrément de procéder par voix d’ordonnance! C’est invraisemblable, bien sûr, mais cela trahit une gauche aux abois. En outre, il reconnaît ainsi la construction factice qui a été faite par la gauche à l’Assemblée sur les notions de filiation. [...]

Incontestablement, les mobilisations de la Manif pour tous ont facilité la cohésion du groupe UMP à l’Assemblée nationale. Il y a six mois, les sondages annonçaient une grande dispersion de l’opposition. Au final, seul 1 % des élus UMP ont voté le projet de mariage pour tous: c’est marginal. Personne n’imaginait une telle solidité. [...]

Cette mobilisation est précieuse. Notamment si le projet passe devant le Conseil constitutionnel, qui n’est pas insensible à l’état du débat dans la société. Tout comme il n’est pas insensible aux papiers de doctrine publiés dans la presse par des juristes. [...]"

 

 

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Politique