Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

18 mars 2014 2 18 /03 /mars /2014 01:16

SANTA MONICA, CA - Pour la deuxième fois en quelques mois, une créature marine géante s’est échouée en Californie. Et quelle Créature ! Car c’est en effet un calmar géant mesurant la bagatelle de 160 pieds (49 mètres) de la tête à la pointe des tentacules qui a été retrouvé sur une plage de Santa Monica.
> > > > Les experts envoyés sur place partagent un point de vue : Les deux monstres marins proviennent des eaux proches de la centrale nucléaire de Fukushima, dans le district de Futaba, au Japon.
> > > > Les scientifiques croient qu’à la suite de la catastrophe  de mars 2011, un nombre inconnu de créatures marines a subi des mutations génétiques qui ont déclenché une croissance incontrôlée, ce que ces experts nomment : « un gigantisme radioactif» .. :

Ces créatures, quoi qu’en disent les spécialistes peuvent très bien provenir de plus près.

La radioactivité mesurée en Californie il y a de cela quelques jours atteignant désormais des sommets dangereux pour la santé.

« Le calmar mutant sera découpé puis envoyé à l'Institut de recherche Scripps  pour pouvoir y être étudié».

« Les résultats resteront secrets » , a déclaré la gestionnaire des parcs de Santa Monica, Cytnhia Barbe.
> > > > Le rayonnement radioactif aurait provoqué des modifications génétiques au point que la croissance de l’animal
a très bien  pu s’en retrouver démultipliée.
> > > > Pour l’expert en gigantisme radioactif du centre de biologie local de l’Université de Santa Marin, le Pr.  Martin L. Grimm , « Ces créatures nous donnent la chance d'étudier le gigantisme radioactif»," . Dans le même temps, l’homme (devenu barjot ?) imagine un thon qui pourrait alimenter une ville de la taille d'Austin, au Texas.


Alexander Doyle

merci à Claude

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Santé - Science