Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

19 janvier 2015 1 19 /01 /janvier /2015 02:54

image

 

Mercredi, le Président a présenté ses vœux aux armées depuis le porte‑avions Charles‑de‑Gaulle ; il semblerait que l’actualité récente ait eu un impact sur la posture habituelle des politiques en matière de Défense.

 

En effet, loin des sempiternelles annonces de réductions de budget, de dissolution d’unités et de slogan « plus de profs gauchistes, moins de soldats patriotes », le président de la République a assuré qu’il fallait « revenir sur le rythme de réduction des effectifs prévu sur les trois prochaines années ».


Cela ressemble‑t‑il à un changement de cap ?

Eh oui, après 82 000 suppressions de postes en dix ans, il aura fallu 17 morts civils et une mobilisation sans précédent de Vigipirate pour que les interrogations sur le format des Armées bouscule la logique clientéliste de l’exécutif socialiste.

François Hollande a ainsi annoncé une réflexion rapide sur le ralentissement de la baisse des effectifs militaires. Pas trop tôt, car pour aligner les 10 000 soldats supplémentaires de Vigipirate (10 fois plus qu’au niveau normal) il a même fallu rapatrier la 2e compagnie du 1er RCP de son tour d’alerte pour partir à l’étranger. Nos Rapaces vont donc patrouiller ; ce qui n’est pas plus mal : les talebs ont encore en mémoire la foudre et le fer que nos Paras leur ont mis sur la tête en Afghanistan.

L’Armée encore une fois tient bon la position…

… et encore une fois, la générosité et l’esprit de service de nos soldats ne doivent pas nous faire oublier que faute de place une partie des renforts Vigipirate sont sous tentes, sans chauffage.

Pour ceux qui sont en projection, la disponibilité des matériels n’a jamais été aussi mauvaise.

Le général Bosser, commandant l’Armée de Terre bataille avec Bercy pour éviter de devoir dissoudre des régiments. La seule solution trouvée c’est de « réduire la voilure » grâce à des « mises en sommeil » d’unités élémentaires (compagnies, pelotons, etc.) au sein même des garnisons maintenues.

Ces micro‑dissolutions auront le mérite d’être beaucoup moins voyantes médiatiquement et politiquement.

Voilà de quoi rassurer les politiques comme les militaires !

Sauf que si dans les discours, le budget de la Défense semble sanctuarisé, il manque toujours 2 milliards d’euros pour l’abonder à son niveau prévu, et ça le président n’en parle pas… un oubli surement…sans doute… ou peut être bien en fait…


En savoir plus sur http://lagauchematuer.fr/2015/01/16/il-a-fallu-17-morts-pour-que-hollande-comprenne-quil-fallait-pas-demanteler-notre-armee/#cRMQRWsDelSRWVsb.99

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Société