Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

29 avril 2014 2 29 /04 /avril /2014 01:07

Publié le 22 avril 2014 par Marie-Neige Sardin - Article du nº 352 

Impossible de se voiler la face, la réalité est là dans toute son horreur. Ils ont gagné, je vais devoir quitter Le Bourget.

Ils, ce ne sont pas seulement les islamistes, les représentants de la diversité, ce que certains appellent les chances pour la France, qui ont été des éléments actifs du harcèlement quotidien que je subis depuis plus de dix ans.
 Ils, ce sont aussi ceux que j’appelle les collabos.
 Par milliers, ils œuvrent au grand jour dans le renseignement, la répression des honnêtes citoyens, la condamnation abusive, la protection des criminels.
 Il se trouve des Français pour accomplir ce travail d’éradication des valeurs patriotiques.
 Des personnages inquiétantes ont surgi, présentant tout un éventail de bas instincts, de lâchetés et de cruautés où se mêlent l’argent et la ruse, l’amour de la diversité et de leurs idéaux.
La tactique du harcèlement s’est engagée à mon encontre et celle de ma famille depuis dix ans :
- Trente-six agressions physiques qui n’ont pas épargné ma fille et son chiot…
- Insultes fréquentes…
- Vitrines, panneaux brisés…
- Destructions de biens…
- Cambriolages….
- Garde à vue musclée et injustifiée pour avoir dit « arrêtez de faire la bamboula »…
- Condamnation devant un tribunal à une amende de 500 euros pour avoir tenu ce propos, assimilé à du racisme…
En me laissant livrée à moi-même, en me criminalisant, ils se sont rendus complices de mes bourreaux. 
Ces traîtres dénationalisent les Français et tuent scientifiquement leur patriotisme.


 C’est sans doute pour moi le crime le plus impardonnable commis pour la seconde fois en soixante-dix ans sur notre sol. 
Ils ont pour  seule devise : « Faire disparaître par tout moyen à leur convenance ceux qui font primer l’intérêt national et non le communautarisme. »
J’aime ma France, ses valeurs et ses couleurs; je la veux ouverte sur le monde mais que nul ne vienne l’envahir, l’avilir, la dominer ou lui imposer ses prières, ses us et coutumes et son mode de vie.
 Etre une femme de principes gaullistes tant dans l’âme que dans mon quotidien me vaudra la pire des rumeurs : celle de facho à abattre; déculpabilisant ainsi mes agresseurs voire les encourageant à poursuivre au nom du bien vivre ensemble.
J’ai mis mon énergie, mon efficacité professionnelle durant trente-six ans au service de la France afin de préserver un îlot intact en cette terre d’envol qu’est Le Bourget devenue terre d’asile où l’occupant prime sur l’accueillant. 
Face à moi, des hommes, des femmes aimant dominer, humilier, vaincre, faire courber les têtes, voir les autres ramper devant eux, les implorer, les supplier, leur demander grâce, devenir fourbes, lâches, obséquieux, serviles, répugnant de bassesse. 
Un jour, ils se fabriqueront sans doute eux aussi un passé plus glorieux et retourneront casaque. 
Ils essayeront sans doute de faire croire qu’ils ont tout fait pour sauver le soldat Sardin mais que ce dernier s’est sabordé.
Pourtant les preuves de l’inverse sont inscrites là, noir sur blanc avec les tampons de la république française et demeurent à jamais indélébiles.
 Depuis le début des années 2000, des militants musulmans ont le souci de créer ou de soutenir des partis ou des mouvements politiques qui leur sont soumis.
 Tout est entrepris pour amener la désunion intérieure et l’affaiblissement de la France.
 Les éléments se sont déchaînés et tout conspire désormais contre une femme comme moi, tant pour ce que je représente que pour ce que je véhicule idéologiquement.
En zone occupée, on déloge, on condamne, on viole, on assassine et les auteurs sont soutenus, aidés, libérés par des « Dupont », « Durant », etc.

 Mesdames, Messieurs, vous venez de me condamner à quitter en moins d’un mois ce que j’ai mis trente-six ans à bâtir avec mon père et comme si cela ne suffisait pas, vous me réclamez plus de trente-trois mille euros en réajustant le loyer à partir de 2008, le passant de 500 euros à 1400 euros, juste pour le fun.
En me créant une dette totalement fictive et injuste vous mettez mon activité de libraire dans une impossibilité totale.
 Je deviens ainsi la librairie la plus chère de France au mètre carré en zone islamisée, tout ceci avec l’aval du système judiciaire, cela va de soit. 

Voilà donc votre justice, prendre, voler le travail d’autrui afin de museler la liberté d’expression et conduire chacun vers la pensée unique. 
Le terrorisme légal est désormais en place.

 Mes chers amis, vous tous qui m’avez soutenue durant tant d’années, je vous remercie vivement; il y a une morale chrétienne, il y a une morale humaine imposant des devoirs et reconnaissant des droits. 
Ces devoirs et ces droits tiennent à la nature de l’homme, ils viennent de Dieu.

On peut les violer mais il n’est au pouvoir d’aucun mortel de les supprimer.

 Collaboration, expression recouvrant une réalité aussi horrible qu’inhumaine, qui, peu à peu refait surface et dont je suis la première victime en ma commune puisque la dernière librairie de culture française va se voir engloutir par un commerce musulman avec la bénédiction de toute une municipalité et du plus grand nombre de disciples de la dite confession.

Marie-Neige Sardin

Reportage sur Marie-Neige Sardin de Guy Sauvage, en juillet 2013.

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Société