Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 02:09

bordeaux

L’histoire n’a pas fait grand bruit, mais depuis quelques semaines, les forains de la Foire aux Plaisirs de la place des Quinconces de Bordeaux ont entamé un bras de fer avec le Parc des expositions de Bordeaux-lac.

La Foire des Quinconces existe depuis 200 ans et, cette année, le CEB (Comité Exposition Bordeaux) et Paisnel événement ont décidé de concurrencer cette institution en installant, en même temps, « Loisirs-land » (sorte d’énorme fête foraine couverte) du 6 au 15 Mars.

Les deux co-organisateurs n’ont pas tenu compte du fait que nos artisans forains déjà écrasés de charges, d’impôts et de difficultés grandissants n’avaient pas besoin de concurrence déloyale orchestrée à quelques kilomètres de leur gagne-pain.

Les négociations n’ayant pas abouti, les forains n’ont pas eu d’autre choix que d’interdire « Loisirs-land » à leur façon… en détruisant les infrastructures. Méthode certes un peu « virile », mais exprimant un ras-le-bol bien compréhensible. En effet ces amuseurs ancestraux, en plus d’un métier extrêmement difficile, se heurtent à des soucis inimaginables :

Régulièrement, les mairies leur interdisent tout simplement de s’installer. Or, sans installation pas de travail. Ça a été le cas à Carros prés de Nice, à Quercy, Marseille, Royan, Bègles et dans de nombreuses autres villes encore. Heureusement, leur combativité, l’appui de syndicats pugnaces (tel le CIDUNATI : Confédération Intersyndicale de Défense et d’Union Nationale d’Action des Travailleurs Indépendants) et des actions coup de poing comme le blocage des villes en question leur permettent de se faire entendre.

Les rapports avec des organismes comme EDF ou la SACEM tournent souvent au dialogue de sourds, la spécificité de leur profession itinérante n’étant souvent pas comprise.

Enfin, on leur reproche souvent l’insécurité qui règne dans ces foires… Rappelons quand même que ce n’est pas aux forains de faire la police sur leur lieu de travail, la sécurité publique restant à la charge de l’État et de la collectivité… pour l’instant.

Petite victoire, « Loisirs-land » a finalement été annulé. Mais des plaintes ont été déposées suite aux dégradations du parc des expositions et une enquête de police est ouverte. Alors oui, soutenons les forains qui ne demandent qu’une seule chose : qu’on les laisse bosser tranquille !

Diéderik Meynier, le 10 mars 2013

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Faits Divers