Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 11:15

[extrait]  +34,70% entre 2011 et 2013 : les demandes d’asile pour la région administrative Bretagne ont explosé ces dernières années. En 2011, il y avait eu 1415 demandes, pour 1906 en 2013 (60 095 sur la France entière dont 21758 en Ile de France) comme le rapporte un document de l’Assemblée nationale.

La région Bretagne est ainsi la 9ème région française en terme d’accueil des demandeurs d’asile (sans compter la Loire Atlantique, incluse dans la région Pays de Loire qui comptait 2517 demandes d’asile en 2013).
Une vidéo tournée par le parti nationaliste Breton Adsav! un vendredi midi à la préfecture de Rennes donne une image d’ailleurs de l’ampleur du processus.

Ce phénomène ainsi que la hausse de l’immigration globale en France s’expliquent notamment par la politique attractive mise en place par la région et les départements vis à vis des demandeurs d’asile et vis à vis des associations qui leur viennent en aide.
Il pourrait également s’expliquer par le fait que la Bretagne étant jusqu’à présent une des régions les plus épargnées par l’immigration, les services de l’Etat,  sans doute au nom de « l’égalité républicaine », souhaitent opérer un rééquilibrage entre  l’Ile de France et les régions les moins touchées par ce phénomène. Ces chiffres alimentent d’ailleurs la fameuse « rumeur du 9-3″ qui avait défrayé la chronique voici quelques mois, selon laquelle des populations d’Ile de France étrangère ou d’origines étrangères s’installaient petit à petit dans certaines communes de l’Ouest français.


Au sein de la population, certains s’interrogent : « Entre les demandeurs d’asiles, les régularisations liées à l’immigration clandestine, les mineurs isolés étrangers, le regroupement familial, je finis par penser que les administrations s’occupent et financent désormais plus ces personnes que le peuple qu’elles sont censées administrer. » (…)

Lire l’article sur Breizh Info

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration