Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

7 mars 2013 4 07 /03 /mars /2013 03:17

Je suis ravi de voir qu’un débat sérieux est engagé autour de la question islamique. L’article de M. Frémy à ce sujet en vient à déplorer l’affaiblissement du christianisme. Il en rend coupable un clergé traître et des « laïcards ». Les ouailles n’y auraient donc aucune part ?

Un clergé plus fort aurait-il pu endiguer le phénomène d’immigration sans intégration ? J’en doute. M. Frémy finit par formuler une demande auprès de mes amis Christine Tasin et Hamid Zanaz : « Je leur demande de développer jusqu’au bout leurs idées : l’islam est un islamisme, le Coran doit être interdit en France. Soit. Mais les étapes d’après, ce qui suit, physiquement, c’est quoi ? »

Citoyen Frémy, vous ne pouvez vous soustraire au devoir d’élaborer une réponse à nos côtés. Personne ne peut s’en laver les mains. Votre question exprime la crainte de voir des exactions physiques comme étape suivant l’interdiction du Coran.

Il suffit pourtant d’un peu de bonne foi pour aller au terme de cette réflexion. La sacralisation de la violence et de la ségrégation constitue le problème central de l’islam. La vénération quotidienne d’un livre et d’un prophète violent, misogyne, expansionniste et irrespectueux des autres croyances pose problème à toute communauté humaine où l’islam s’installe. L’islam n’est jamais désincarné. Ses premières victimes, transformées en porteurs-reproducteurs, sont les musulmans.

C’est donc à travers l’immigration imposée à la France depuis les années 80 que cette vénération nocive s’est installée dans le pays. Une fois le regroupement familial des années 70 réalisé, l’endogamie et la solidarité communautaires prirent le relais. S’ensuit alors une immigration en chaîne qui ne tarit pas.

L’immigration sans intégration n’est pas une catastrophe naturelle. Nous pouvons et nous devons endiguer ses flots. Il est même souhaitable pour la France et pour les pays d’origine d’en inverser le cours. Il suffit de dire« stop ! » et d’interdire l’endoctrinement de nos voisins et concitoyens à coup de vénération d’un prophète pédophile, violent, totalement irrespectueux de la gent féminine, de la vie humaine et des non-musulmans.

Tant que les musulmans n’auront pas officiellement et clairement dénoncé la violence qui est au cœur du Coran et de l’expansionnisme mahométan, ils continueront de constituer un réel danger pour leurs voisins d’ici et d’ailleurs, en Europe tout autant que de l’autre côté de la Méditerranée.

L’islam est une idéologie totalitaire. Il n’a pas sa place en France, il n’a pas sa place en Europe et d’ailleurs dans aucun pays aspirant à la liberté et à la démocratie. Suis-je assez clair, M. Frémy, ou dois-je vous faire un dessin ?

Pascal Hilout, le 3 mars 2013
----------------------------------------- commentaires ----------------------------------------------------------

Ils vendent la France façon puzzle au qatar, ils vendent leur club de foot PSG au Qatar, ils détournent une loi qui interdit les mosquées en France, ils retirent le porc dans nos écoles, en revanche ils autorisent le port du  voile dans nos écoles, nos sapins de noël et père Noël sont appelés à disparaître tout comme nos fêtes religieuses et quand il est presque trop tard on réalise l'affaiblissement du christianisme. Pourquoi ne pas se réveiller avant ?

La France est une terre judéo chrétienne elle n'a rien avoir avec les musulmans.

Pourquoi détourner des lois, et en pondre d'autres qui autorise la polygamie comme l’arrêt Montcho (Conseil d’Etat, 11 juillet 1980) qui a reconnu la polygamie comme source légitime de droit.?

Durant 30 décennies on a laissé faire, et aujourd'hui il faut dire stop, mais stop à quoi ?

Stop comment ? On efface tout ? alors qu'il était si simple de dire stop dès le début.

Stop c'est pas la loi.

Stop c'est nos écoles

Stop c'est notre religion

Stop c'est notre pays

Stop il faut s'intégrer et non le contraire

Stop mosquées interdite en France 

Stop la France n'est pas à vendre

Pour cela il fallait le bon gouvernement qui dise Stop à tout ce qui n'était pas la France.

Pour cela il faudrait réveiller De Gaulle lui savait le dire le Stop, il savait dire la France, MA FRANCE, il connaissait le mot liberté, famille, fierté, valeurs. Personne n'aurait osé, imaginé, ou même pensé cracher, se torcher avec les couleurs de la France.

Même pas besoin de dire stop tout cela n'aurait jamais commencé.

Il y a loin de la velléité, de la volonté à la résolution, de la résolution au choix des moyens, du choix des moyens à l'application.

Il y a eu l'Europe et la mondialisation, puis les frontières sont tombées voilà où il fallait mettre le stop...Au début....

Ne jamais commencer. 
------------------------ merci à Bluesun pour sa contribution -------------------------------------------------- 
PrintFriendly and PDF

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration