Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 00:22

mariages-bruyants.jpg

Addendum : reportage sur M6.



Moins de bruit. Christian Estrosi, le député-maire (UMP) de Nice a décidé de sévir contre les cérémonies de mariage trop bruyantes ou démonstratives. Il a en effet prévu de sanctionner ceux qui ne respecteraient pas cette consigne en repoussant leur union en mairie de 24 heures.

Concrètement, les cris, sifflets, déploiements de « drapeaux notamment étrangers », groupes folkloriques « sans autorisation » et les stationnement anarchiques aux abords de l’Hôtel de ville ou encore les interruption de la circulation sur la promenade des Anglais toute proche pour « danser » ou « parader avec des banderoles ou des drapeaux » seront prochainement interdits. L’arrêté municipale devrait entrée en vigueur le 1er juin.

Christian Estrosi a également précisé qu’en cas de non-respect, les contrevenants s’exposent, « en fonction des comportements et de la gravité des agissements » à un « report de la célébration au plus tard dans les 24 heures suivant l’horaire initialement prévu ».

France soir

 

L’opposition municipale niçoise tempête contre la décision prise par le maire UMP interdisant les mariages «trop bruyants». Elle voit là une manœuvre «électoraliste» et «discriminatoire.» (…)

Christian Estrosi a en effet annoncé jeudi que les noces à l’hôtel de ville devraient désormais se dérouler sans cris, ni sifflets, ni «drapeaux notamment étrangers», ni groupe de musique «folklorique» non autorisé, sous peine de voir la cérémonie repoussée de 24 heures. Le maire UMP de Nice estime que ces comportements sont «de nature à troubler (…) la tranquillité (des riverains) et la solennité de l’instant». (…)

Une telle mesure est, selon le conseiller municipal socialiste Paul Culturello, «destinée à stigmatiser les personnes originaires des pays du Maghreb».

Suite et source : Le Figaro

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration