Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

2 novembre 2014 7 02 /11 /novembre /2014 02:57

islam-carceral

Non, il ne s’agit pas d’un énièmehoax de la « réacosphère », mais d’un rapport très sérieux du député UMP de l’Yonne, Guillaume Larrivé. Voici ce que déclare ledit député : « Alors qu’environ 60 % de la population carcérale en France, c’est-à-dire 40.000 détenus, peuvent être considérés comme de culture ou de religion musulmane, la radicalisation islamiste est aujourd’hui susceptible de concerner plusieurs centaines de détenus. »

Première information, l’islam est, de loin, la religion la plus représentée dans les prisons françaises. Laurent Obertone l’avait avancé dans son ouvrage« La France orange mécanique ».

On se souvient qu’à l’époque, Aymeric Caron lui avait demandé quels étaient « ses chiffres », comme il l’a fait récemment face à Éric Zemmour ; en censeur autoproclamé de la pensée « rance », laquelle n’est pourtant que réaliste.
La sur-représentation des musulmans dans la population carcérale n’a jamais été qu’un secret de polichinelle, n’en déplaise aux chroniqueurs d’un monde irénique attachés (de bonne foi, peut-être) à leurs idéologies passéistes. Désormais, les faits sont rendus publics.

Seconde information (allant de soi avec la première), la forte présence musulmane en prison entraîne des risques importants de radicalisation. Risques d’autant plus forts que les prisonniers sont en rupture de ban avec la société ; ces personnes sont d’ailleurs souvent des sociopathes chroniques.

L’islam radical sera alors, pour eux, une échappatoire, et un sens à leur vie. Le rapport de Guillaume Larrivé souligne que les islamistes radicaux, en prison, se cachent et n’affichent plus de signes ostentatoires. Ils pratiquent ce qu’on appelle la « taqîya », afin de passer à travers les mailles du filet, et de recruter plus facilement des « soldats de dieu ».

Par ailleurs, Guillaume Larrivé avance que la politique mise en place par le ministre de la justice, Christiane Taubira, a dépouillé l’administration pénitentiaire d’une partie de ses budgets ; car ils ont été absorbés par la mise en œuvre de la tristement célèbre loi Taubira avec une volonté de privilégier une approche de « traitement social des délinquants en dehors de l’enceinte pénitentiaire ».
Ce choix est particulièrement déplorable et dangereux pour la sécurité des Français. En effet, de nombreux délinquants ne sont pas en prison alors qu’ils devraient, en toute logique, s’y trouver.

Un bémol doit être toutefois apporté à ce rapport. Guillaume Larrivé critique la politique du gouvernement actuel mais ne dit rien sur la majorité précédente.
Nicolas Sarkozy a beau bomber le torse à Nice, son bilan n’en demeure pas moins pathétique : l’immigration de peuplement s’est poursuivie inexorablement, la criminalité n’a pas reculé, il n’a pas su empêcher l’entrisme des islamistes radicaux au sein de l’UOIF.

Maintenant, deux questions taboues et fondamentales restent à poser. Pourquoi les musulmans sont-ils si nombreux en prison ? Et, deuxièmement, combien parmi eux sont-ils radicalisés ?

lu sur : http://www.bvoltaire.fr/gabrielrobin/islam-radical-prisons-realite-depasse-fiction,133708?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=c4b13e4aa7-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-c4b13e4aa7-30494613&mc_cid=c4b13e4aa7&mc_eid=3bbbfa4636

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Société