Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 03:15

Yacine 
Zerkou
Ecrivain et poète.

Il m’a semblé, après avoir participé à de nombreux débats sur l’islam, que la ligne à promouvoir pour une relation apaisée entre musulmans et non-musulmans est celle de l’acculturation des Français d’origine maghrébine, de la défense de la laïcité, de l’enracinement dans la terre et de la réhabilitation du patriotisme.

S’acculturer, ce n’est pas faire des concessions à la France ; s’acculturer est un phénomène naturel. Il s’agit de « désethniciser » l’islam, de le purifier de ses influences maghrébines afin qu’il puisse prendre les teintes de la culture du pays où il est implanté.

L’islam, n’en déplaise à certains, ce n’est ni le thé à la menthe, ni la chorba, ni le couscous. J’ai une amie qui s’appelle Marie. Lorsqu’elle a embrassé la religion islamique, elle a voulu changer de nom pour Ibtissem (« sourire », en arabe). Elle a troqué le nom de la Vierge Marie — la femme la plus citée dans le Coran — pour un nom commun. Elle est passée d’un nom religieux à un nom profane dans l’idée de faire plus musulman. Elle s’est trompée.

S’agissant de la laïcité, il faut se garder de prendre exemple sur les Anglais ou les Américains, au risque de s’enfermer dans un communautarisme clivant. Nous sommes français, et en tant que tels, nous avons un contrat à respecter envers notre pays. Je ne suis pas de ceux qui argumentent à coups de versets et de hadiths, mais ceux qui ont lu le Coran et la vie du prophète (paix et bénédiction soient sur lui) savent l’importance des contrats en islam.

Un mot sur l’enracinement. Je m’étonne de voir tous les jours des Français d’origine maghrébine se revendiquer de la Tunisie, de l’Algérie ou du Maroc. Comment les libérer de leur « pays de cœur », pays imaginaire, fantasmé, où ils n’ont jamais vécu, et où ils ne pourraient pas tenir six mois ? Il faut peut-être les forcer à y faire escale pour les convaincre qu’ils n’y sont pas à leur place.

Ces dernières années, nous avons vu l’émergence de musulmans patriotes, comme s’il s’agissait d’un genre nouveau, d’une espèce inédite. Que s’est-il passé ? Rien, sinon que les Français de confession musulmane, après des décennies de refoulement, ont soudain pu exprimer leur rapport charnel à la patrie, leur amour de la France. Prions pour qu’il y en ait davantage qui sautent le pas.

Yacine Zerkoun, le 7 mai 2013

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions