Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

8 août 2012 3 08 /08 /août /2012 02:20

arbitre-voilee.jpgOn n’arrête plus l’islamisation des Jeux Olympiques de Londres. Nous avons eu l’histoire de la judoka saoudienne voilée, d’un niveau indigne de Jeux Olympiques, et d’une athlète voilée qui a couru un 400 mètres en 2 minutes, quand les meilleures courent en 50 secondes. Il est vrai que pour les pays islamistes comme l’Arabie saoudite, il est difficile d’interdire aux femmes de pratiquer le sport, et de regarder une compétition sportive, et en même temps d’aligner des soldates de l’islam voilées dans les compétitions internationales.

Nous avons également droit à des potiches voilées qui, lors des cérémonies de remises des récompenses, au pied des podiums, font profiter, avec la complicité des islamo-collabos du CIO, la planète entière de leur voile, montrant que l’islam s’impose partout.

Quoi donc d’étonnant, dans ce contexte, à ce que, pour la première fois de l’Histoire des Jeux Olympiques, nous ayons eu droit à une arbitre voilée !

En beach volley (on peut s’interroger si cette discipline mérite d’être sport olympique), l’Egyptienne Amina Abdou Elsergany a arbitré, avec son voile blanc dissimulant ses cheveux, un huitième de finale opposant deux paires européennes, dont les joueuses portaient de superbes bikinis.

On peut s’interroger sur la compétence de cette arbitre. Joue-t-on au beach volley féminin en Egypte ? A-t-elle déjà officié dans le monde pour d’autres compétitions ? Si oui, le faisait-elle tête nue, ou déjà habillée en militante islamiste ? Pourrait-elle arbitrer, en affichant une telle tenue, des compétiteurs de pays musulmans, et pourrait-on faire confiance à son impartialité ?

En acceptant que des arbitres officient dans une tenue religieuse, le CIO viole une fois encore la charte olympique, et son article 51, qui interdit toute propagande politique ou religieuse. Sachant qu’en football, la Fifa a autorisé le voile pour les joueuses, aurons-nous droit, pour les demi-finales où les Françaises se sont brillamment qualifiées, ou pour la finale, à une arbitre voilée ? C’est hélas le sens de l’Histoire que sont en train d’écrire les instances sportives internationales vendues aux pétro-dollars…

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Loisirs - Sport