Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

6 août 2013 2 06 /08 /août /2013 18:09

« Les lois laïques en France ont écorné les relations avec la communauté musulmane. Récemment, des émeutes et des affrontements avec la police concernant l’interdiction de la burqa ont déclenché un débat houleux pour savoir si l’immigration de masse incontrôlée ne serait pas la cause réelle de l’échec du multiculturalisme.
 Un reportage de Russia Today. »

Vincent, né en France de parents français, a étudié la philosophie et dirige une galerie à Paris où il a passé toute sa vie. Maintenant, il veut émigrer car il ne se sent plus chez lui ici.

« Il y’a des zones dans toute la France et autour de Paris où la Police n’ose même plus entrer et ces endroits sont des coupe-gorges. Elles fonctionnent en économie parallèles avec la drogue et restent hermétiques/inaccessibles aux français ordinaires. »

Ces endroits sont dominés par des immigrants des anciennes colonies africaines et souvent le théâtre de confrontations. Le mois dernier, 5 personnes furent blessés à la suite de la loi sur l’interdiction du voile intégral. Nous nous rendons dans l’un de ces endroits : Argenteuil, à 20 kms de Paris, et la ville a indubitablement l’ambiance des pays d’où proviennent ses habitants. Mais ce dont les parisiens se plaignent trouve ici un même écho :

» Nous avons le sentiment de vivre dans un ghetto. Nos enfants sont nés ici, ils ont la nationalité française. Mais ils sont traités comme des étrangers. Les autorités doivent faire quelque chose si ils veulent que l’Europe ressemble à ce
 qu’ils prétendent être ».

« Les politiciens français envoient fréquemment des messages mixes. Dans cette vidéo d’un discours datant de 2008, le président français de l’époque Nicolas Sarkozy, que la pureté raciale pourrait conduire à la fin de la civilisation. C’est juste un an après qu’il a promis de nettoyer les rues des banlieues et deux ans avant qu’une loi controversée interdise le voile islamique. »

» Ils viennent ici pour avoir nos voix, ils mentent et puis ils partent. Ils nous utilisent tout simplement »

» Le dirigeant français suivant a été plus consistant. Quand il a concouru pour la présidence, Francois Hollande 
a promis plus de respect pour ces zones sinistrées. Après être devenu président, il a voté pour améliorer l’éducation
 et créer des emplois dans les banlieues. Mais les habitants se plaignent que ce sont des promesses en l’air.
Et les chiffres semblent leur donner raison. Le chômage ici frôle les 22 %, deux fois plus que la moyenne nationale ».

« quand tu cherches un appartement ou un boulot, ils voient que tu n’es pas d’origine française et laissent ton cv de coté. On a l’impression de vivre au temps de l’esclavage. »

Ce sentiment se manifeste par des comportements comme celui-ci, ou de la violence gratuite. Ce jeune ado d’origine africaine est accusé d’avoir violé 15 femmes.
« Quand je suis parti en Afrique, j’ai vu que des petits enfants étaient violés et abusés par des blancs. Quand je suis arrivé ici, j’étais plein de haine. »

.
La juge : « Pourquoi vous répondez à ça en violant et en faisant du mal aux autres ? »
« Parce que j’ai juste imité ce que j’ai vu ».

« Un cercle vicieux, violence engendrant la violence. Le mois dernier une femme maghrébine enceinte a perdu son bebe en étant attaqué pour avoir porte le niqab. Les experts disent « Ils ne sont pas intéresses, même pas d’essayer. »

« IL y a du racisme dans la manière dont ils traitent les gens. Quand un blanc est agressé, le président le dénonce.
 Mais dans le cas de cette femme enceinte, on a entendu seulement le préfet local. ILs ont même dit que peut être elle ment. 
Le simple fait que nous venons de là, cela leur permet de douter de nos mots. »

« Avec les idées d’extrême droite devenant de plus en plus populaires, ici comme dans le reste de l’Europe ces affaires deviennent de plus en plus sérieuses.

Le mot français « banlieues » vient de « lieu », une vieille unité de mesure, et de « ban » où la loi féodale s’appliquait dans certaines régions loin des grandes villes. Les gens ici, qui vivent à quelques kilomètres du cœur de Paris, ont l’impression de vivre ici encore sous la loi féodale, dans un système complètement différent de celui des habitants de la ville (au sens du moyen-âge, la ville dans les murs). Le sentiment est le même pour ceux qui habitent dans les villes.
 Cette différence de mentalité rend le fossé entre ces deux mondes trop large.

 

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration