Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

4 août 2013 7 04 /08 /août /2013 23:59

Plus jamais cela ! Ce coran qui prône le massacre de  milliers de chrétiens au moyen orient.


Indigné par l’expulsion de Roms d’un terrain communal du Havre, le 16 juillet dernier, l’évêque du lieu a d’abord réagi avec élévation :« Attention, ne tournons pas le dos à la fraternité, ce n’est pas parce qu’on va exclure les autres que les choses iront mieux. » Encouragés par le soutien d’un si bon samaritain, les sans-logis s’installent dans les jardins de l’église Saint-Augustin… Révélant alors l’autre face d’une âme divisée, l’éminence se fâche : « Je ne peux pas accepter ce coup de force. On ne peut pas imposer à l’Église de gérer seule la question des Roms. »Peu compatissant, l’évêque fait venir un huissier et dépose plainte pour engager une procédure d’expulsion.

Cette attitude est révélatrice des ambiguïtés d’un clergé moderniste qui ne sait plus trop à quel saint se vouer et aligne trop souvent ses prises de position sur le prêt-à-penser médiatique.

 On se souvient du cardinal André Vingt-Trois, inspiré par la beaufitude de gauche, déclarant : « Les Français laissent faire le sale boulot aux immigrés pendant qu’eux vont s’inscrire aux ASSEDIC. » 

On se rappelle aussi ce prêtre lillois renvoyant sa médaille du Mérite suite à une expulsion de Roms, comme s’il s’était agi d’un convoi de déportés en partance pour Drancy.

Plus récemment, le pape lui-même stigmatisa l’indifférence dont seraient victimes les immigrants de la part d’Occidentaux… qui en ont pourtant déjà accueilli des dizaines de millions.

L’Église semble aussi manquer de foi pour la défense de ses valeurs. Ainsi, désireuse d’amadouer des mahométans peu intéressés par le dialogue islamo-chrétien qu’elle instaurait, l’Église le vida de sa substance par le rejet des thématiques sensibles : sort des chrétiens en terre d’islam et droit à l’apostasie pour les musulmans. Sur les profanations de tombes chrétiennes, le silence clérical est bien souvent assourdissant.

L’Église se veut aujourd’hui de gauche, comme elle fut aristocratique sous les rois. 

Gngrenée par l’idéologie soixante-huitarde, elle défend les migrants, les musulmans, les Roms, mais elle oublie les chrétiens d’Orient. Renonçant, il y a cinquante ans, à sa fidélité au Syllabus réactionnaire de Pie IX pour se convertir à l’esprit relativiste de Vatican II, elle a perdu charisme et lucidité et les clercs ont renoncé à leur destinée mystique de disciples du Christ jusqu’à l’acceptation de la Croix pour eux-mêmes.

Aux dernières nouvelles, l’évêque du Havre, absent pour cause de JMJ, mais conscient d’avoir choqué, aurait fait transmettre une proposition de partenariat Église, État, associations et Roms pour trouver une solution.   

Bruno 

Docteur en histoire

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions