Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 14:31

s'informerVendredi la préfecture de l’Essonne a annoncé qu’elle renonçait à saisir le tribunal administratif pour faire annuler une délibération du conseil municipal de Janvry sur la réforme des rythmes scolaires.

Votée le 7 octobre dernier, cette délibération affirme son refus de mettre en oeuvre la réforme et réclame son annulation. La préfecture avait alors averti le maire,  M. Schoettl, que cette dernière faisait l’objet d’un "déféré assorti d’une demande de suspension devant le tribunal administratif de Versailles" au motif que la délibération "remet en cause celle du 5 mars, par laquelle le conseil municipal de Janvry avait demandé le report de l’application de cette réforme".

A l’époque le maire de la commune, avait écrit sur son blog: "Nous attendons avec intérêt de passer devant le juge, car imaginez qu’il nous donne raison."

Face au retournement de la situation vendredi, M. Schoettl a déclaré : "Si l’Etat était sûr de lui, il fallait qu’il m’attaque et qu’il montre que je suis un tru­blion." "Mais il n’est pas du tout sûr de son fait, a-t-il rajouté. Ils avaient neuf chances sur dix de se prendre un mur et que le décret soit déclaré illégal."

"Il y a toutes les chances que la réforme plonge. C’est un naufrage", a-t-il conclu.

 

SOURCE

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Faits Divers