Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

23 décembre 2013 1 23 /12 /décembre /2013 03:17

 

La ville de Joué-Lès-Tours, 36 000 habitants en Indre-et-Loire (37) dans la région Centre, située juste au sud de la ville de Tours, accueille une forte communauté Musulmane.


Mohamed François est un français qui a renié la Parole du Christ, la culture et les valeurs de la civilisation occidentale pour se convertir à l’Islam en 1989. Il s’inscrit en 1992 à l’IESH de Château-Chinon, une école coranique de l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF), où il apprend l’arabe avec le cheikh algérien Abdelhamid Bouzouina, ainsi que les sciences islamiques.
[...]

Mohamed François est donc un pur produit issu des écoles d’endoctrinement de l’UOIF.
Il est aujourd’hui imam de la Grande Mosquée de Joué-Lès-Tours, et tient le site internet http://www.icm37.fr (Information Culte Musulman), une chaîne Youtube de ses vidéoconférences dans la Mosquée, une page Facebook officielle du site information Culte musulman, et une page Facebook de la Mosquée.

L'imam Mohamed François de la Grande Mosquée de Joué-Lès-Tours interdit aux Musulmans de célébrer les fêtes de fin d'année dans Politique 209999MosqueJouLesTours
La Grande Mosquée de Joué-Lès-Tours

742006MosqueJouLesToursMohamedFranois2 Allah dans religion
Mohamed François, imam de la Grande Mosquée de Joué-Lès-Tours

Que diffuse l’imam Mohamed François à ses fidèles Musulmans ? Un Islam de Fraternité, de Tolérance et d’Amour ?
Ci-dessous, un extrait d’une prédication sur sa chaîne Youtube officielle à l’attention de tous les Musulmans concernant les fêtes de fin d’année, en gras italique ci-dessous :

« Le premier de l’an ne correspond en aucun cas à nos traditions religieuses.
Sachez, et nous sommes là pour vous le rappeler, que le conseil de la fatwa dans les pays musulmans avec à sa tête un grand nombres de savants éminents, ont bien évidemment stipulé que la célébration d’une fête qui n’est pas la nôtre, fait de nous des innovateurs et fait de nous des gens qui appartiennent à une autre communauté. 
Ce calendrier tel qu’il a été établi ne correspond même pas au calendrier chrétien.
Comment peux-tu oser fêter une fête qui n’est pas la tienne et qui ne correspond en rien à tes références religieuses ? 

 
Donc, Mon Frère, Ma Soeur, je te conseille ainsi qu’à moi-même la crainte d’Allah en ce 31 décembre, ne réveillonne pas, ne fas pas partie des gens qui célèbrent cette fête, par laquelle Dieu n’a fait descendre aucun texte, ni aucune preuve.
Donc en ce sens, le réveillon, même s’il n’est pas célébré en tant que tel, certains de nos Frères et certaines de nos Soeurs ont pour l’habitude de dire : « mais ce n’est pas grave, on se fait un repas entre amis, ou entre Soeurs, ou en famille, mais on ne veut pas fêter le premier de l’An. » 

 
Il n’empêche que si tu le fais le 31 décembre, cela signifie que chez toi, ce repas a un sens, et rappelez-vous la Parole du Prophète dans un hadith authentique : « Celui qui ajoute un enseignement à ce que nous lui avons transmis, et bien cet enseignement est à rejeter. »
Donc, ne soit pas du nombre des innovateurs, et rappelle-toi qu’il y a trois fêtes : aïd-el-fitr, qui marque la fin du Ramadan, l’aïd oul afta, qui marque la fin du pélerinage et l’aïd oul aouzbour, la fête de la semaine.
En dehors de ces trois fêtes aucune autre fête n’est légiférée en Islam, ceci est un rappel pour toi mon Frère et toi ma Soeur. »
[...]
« Je répète : cette nuit ne nous appartient pas, cette célébration ne nous appartient pas. Les fêtes dans notre communauté elles sont connues, elles sont légiférées par le Coran et la Sunnah. »
Il convient de rappeler en tout premier lieu, que le Prophète nous a mis en garde de ne pas s’assimiler à des fêtes ou des traditions d’un autre peuple. »
Mohamed François, imam de la Mosquée de Joué-Lès-Tours : « Qu’as-tu préparé pour ton réveillon ? » (hard-copy)

L’imam de la Mosquée de Joué-Lès-Tours Mohamed François demande aux Musulmans de ne pas participer aux fêtes autres que les fêtes musulmanes.

Il ne s’agit plus d’écrire ensemble une Histoire commune, avec des Valeurs communes, afin de s’intégrer dans le creuset français, mais de se séparer de la communauté nationale, de rejeter les valeurs de l’Autre, le Mécréant.
[...]

Il y a donc le « peuple » français, et le « peuple » Musulman qu ne suivent pas les mêmes règles législatives, ne partagent pas les mêmes cultures et moeurs, pas la même identité.
Un Message Fraternel ?

Mohamed François entretient par ailleurs des relations étroites avec des prédicateurs fondamentalistes.

On peut citer l’imam de la Mosquée d’Aubervilliers Hassen Bounamcha, reçu par Mohamed François le 30 mars 2013 à la Mosquée de Joué-Lès-Tours,  (hard-copy).

-                                                          948655MosquejouLsTourshassanBounamcha antisémitisme

Hassen Bounamcha, imam de la Mosquée d’Aubervilliers, en conférence à la Mosquée de Joué-Lès-Tours le 30 mars 2013

Ce prédicateur dénonce la mixité sociale homme/femme qu’il considère comme une perversion, tient des propos à caractère homophobe, et encourage Le mariage forcé de jeunes filles, qui ne « doivent pas tomber amoureuse ».(prèche à la Mosquée de Boulogne-Billancourt).

 

Le 24 mars 2012, le fondamentaliste Mehdi Kabi est accueilli par Mohamed François, à la Mosquée de Joué-Lès-Tours.
Pour ce prédicateur radical qui arpente les plus Grandes Mosquées de France, les femmes sont responsables de tous les vices, (alcool, drogue, musique)celles qui se parfument sont des fornicatricesles mangeurs de porcs sont sales et se comportent comme des porcs en offrant leur femme au plus offrant.

Une courte citation extraite d’une de ses conférences données à Joué-Lès-Tours ci-dessous :

-                                           913471MosqueJouLsToursMohamedFRanoisMehdiKabir antisionisme
« Allah nous dit également dans la sourate at-Tawbah : » Et les Croyants et les Croyantes sont des alliés les un les autres », et Allah nous dit également : « Et que les Croyants ne prennent pas comme alliés des Mécréants en dehors des Croyants ».
[0:20:13]
Conférence du prédicateur Mehdi Kabir à la Grande Mosquée de Joué-Lès-Tours le 1er décembre 2012 (hard-copy)

On retrouve la vision et la doctrine bipolaire du Monde de Mehdi Kabir et de l’Islam: il y a les Croyants (Musulmans) et les Mécréants.
Les Musulmans ne devant évidemment pas s’allier aux Mécréants.
Un message de « Tolérance, d’Amour et de Paix » diffusé aux Musulmans de Joué-Lès-Tours ?

 

Autre prédicateur influent de la religion de « Paix et Tolérance » reçu à Joué-Lès-Tours le 26 novembre 2011 sur le théme « Sache que seul Allah mérite d’être adoré » (hard-copy), Nader Abou Anas, imam de la Mosquée du Bourget. Dans sa Mosquée, Nader Abou Anas interdit aux Musulmans d’écouter de la musique, de fêter la Saint-Valentin, les femmes doivent se voiler pour ne pas provoquer sexuellement les hommes, et il considère les Musulmans comme les « Supérieurs » qui ne doivent pas suivre les Chrétiens et les Juifs.

-                                                         560783MosqueJouLesToursNaderAbouAnas Aubervilliers

L’imam de la Mosquée du Bourget Nader Abou Anas en conférence à la Grande Mosquée de Joué-Lès-Tours

Un discours modèle pour intégrer les Musulmans dans la société occidentale ? Quelle influence la doctrine de Nader Abou Anas a-t-elle sur de jeunes Musulmans voulant adhérer à ces principes ?

L’imam de la Mosquée de Brest, Rachid Houdeyfa est également régulièrement reçu par Mohamed François à la Grande Mosquée de Joué-Lès-Tours. (hard-copy)

-                                               407980MosqueJouLsToursRachidHoudeyfa Bourget

L’imam de la Mosquée de Brest Rachid Houdeyfa (à droite), en conférence à la Mosquée de Joué-Lès-Tours

Pour ce prédicateur très charismatique, une femme doit obligatoirement porter le voile islamique car « ce qui donne le plus de la valeur à une femme, c’est son hijab ». Une femme sans hijab est une femme sans valeur.
Mesdames, si vous croisez Rachid Houdeyfa dans la rue et qu’il vous regarde d’un air méprisant, vous saurez pourquoi.

Hani Ramadan, frère de Tariq Ramadan, est également reçu à la Mosquée de Joué-Lès-Tours en 2012.
Hani Ramadan, petit-fils du fondateur de l’organisation politique des Frères Musulmans Hassan Al-Bannah (et frère de Tariq Ramadan), est le directeur du centre islamique de Genève en Suisse, un prédicateur qui tient des propos à caractère antisémite, n’hésitant pas à comparer les Juifs à des « serpents, une race de vipères » dans une conférence donnée à Bruxelles devant des centaines de Musulmans.
Dans ses ouvrages et conférences, il explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud). D’après lui, l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir.

Extrait de sa conférence en gras italique ci-dessous donnée à Joué-Lès-Tours (hard-copy) :

151669MosqueJouLsToursHaniRamadan1 Brest
Le prédicateur Hani Ramadan en conférence à la Grande Mosquée de Joué-Lès-Tours :

« Pour la Palestine, on sait très bien que le mouvement par excellence qui représente les intérêts du peuple palestinien, de façon honnête, intègre, c’est le Hamas.
On sait par ailleurs que l’autre tendance, et bien on a appris, qu’elle était prête à faire des concessions tout à fait inacceptables sur Jérusalem. Cela révèle bien la réalité dans laquelle nous sommes, aujourd’hui le mouvement islamique en Palestine montre à toutes et à tous, qu’il n’y a qu’une seule réponse, c’est celle du retour aux principes de l’Islam, d’être unis, et de lutter contre l’agression sioniste.

D’ailleurs, le sionisme est intéressant à ce propos, parce que depuis lontemps les sionistes se vantent, en disant que l’état d’Israël est la seule démocratie dans la région.
Il n’y a pas d’autres démocraties, tous les autres régimes sont des dictatures, ce qui n’est pas faux, j’espère que l’Histoire va infirmer à présent ces propos, mais il est curieux d’observer que les dirigeants israéliens sont inquiets maintenant que le peuple tunisien a exprimé sa volonté de voir émerger des démocraties, parce qu’elles permettraient à la colère des peuples de s’exprimer contre l’agression sioniste, qui est tout à fait inacceptable.

[...]
Les peuples aujourd’hui comprennent qu’il y a une forme d’agression contre les palestiniens en droit qu’on ne peut pas accepter. »
[47:35]

Hani Ramadan rappelle aux Musulmanes que le port du voile islamique est une obligation de l’Islam, mais qu’il est possible de faire certaines exceptions dans le cadre du travail et des études et de ne pas le porter.

Dans tous les autres cas, une bonne Musulmane doit avoir son hijab. Une seconde peau qui la préserve des souillures du monde occidental.

Mohamed François ne se contente pas de précher dans son lieu de Culte, il se déplace dans plusieurs Mosquées de France pour diffuser sa « bonne Parole ».

On peut le voir par exemple en conférence à la Grande Mosquée de Mérignac en Gironde, entouré de ses comparses, comme le déjà cité Rachid Houdeyfa

-                                                        244593MosqueJouLesToursMohamedFranoismosqueMrignac charia

On reconnaît Mohamed François (à droite), et près de lui Rachid Houdeyfa donnant une conférence à la Grande Mosquée de Mérignac le 27 mai 2012

 


                                                                                                       308825MosqueJouLesToursPhilippeleBreton Coran

 Philippe Le Breton, maire socialiste de Joué-Lès-Tours et vice-Président du Conseil Général d’Indre-et-Loire

« Certains islamistes sont en guerre contre l’Occident et la République ».
« Le fait religieux est de plus en plus présent dans le débat public ».
« Dans ma ville il y a des burqas, les parents demandent de la nourriture halal dans les cantines, des jeunes suivent des formations financées par des fonds obscurs ».
Le maire socialiste Philippe le Breton fait un constat alarmant en déplorant l’islamisation de sa ville de Joué-Lès-Tours.

-                                                328763MosqueJouLesToursPhilippeleBretonlacit fêtes de fin d'année

Pour dénoncer l’intégrisme islamique, sur le fronton de sa mairie, Philippe Le Breton a ajouté le mot « LAÏCITÉ » à la devise LIBERTÉ, ÉGALITÉ, FRATERNITÉ.
 

Cette indignation est somme toute assez paradoxale, puisque Philippe Le Breton a participé à l’inauguration de la pose de la première pierre de la Grande Mosquée de l’Islam politique et fondamentaliste de Tours le 29 novembre 2008, et a permis l’implantation d’une Mosquée radicale sur sa ville en autorisant la venue de prédicateurs fondamentalistes (Mohamed François, Rachid Houdeyfa, Nader Abou Anas, Mehdi Kabir, Hassen Bounamcha, Hani Ramadan…) endoctrinant les Musulmans, les imprégnant de valeurs anti-occidentales et les incitant au repli communautaire.

-                                                         312952MosqueJoulsToursPhilippeleBretoninaugurationmosqueTours fornicatrice

Dalil Boubakeur recteur de la Mosquée de Paris (à droite), le ministre des affaires religieuses algérien Bouabdelleh Ghlamallah (au milieu) Jean Germain maire de Tours accompagné de Philippe Le Breton, maire de Joué-les-Tours (à gauche) inaugurent la pose de la première pierre de la Grande Mosquée de Tours le 29 novembre 2008.

SOURCElink

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions