Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

5 janvier 2015 1 05 /01 /janvier /2015 03:10

immigration coût

 

Nos élites mondialisées pour faire avaler la pilule de l’immigration massive subie par notre pays, ont expliqué aux français qu’en plus d’être une richesse intellectuelle et culturelle, nos primo-arrivants étaient une chance économique. Elles se basaient sur des études, qu’on peut qualifier de fallacieuse, démontrant que l’immigration actuelle était un gain de plusieurs dizaines de milliards d’€ par an. Le Monde reprenait cette étude et déclarait en plus que notre pays devait accueillir chaque année 300 000 nouveaux immigrés, car notre économie ne pouvait se passer de cette main d’œuvre étrangère.

Il est évident que ces affirmations sont avant tout idéologique et ne reposent sur aucune donnée scientifique. Tous ces médias oublient d’ailleurs de mentionner que les rapports produis l’ont été sur l’immigration et leurs descendant de la 1ère génération, ce qui fausse évidemment l’ensemble des chiffres.

 

Au contraire, mon affirmation elle se base sur les chiffres de Gérard Pince que les lecteurs de La Gauche M’a Tuer connaissent bien, spécialiste des questions d’immigrations et qui dénonce dans son dernier livre  « Les Français ruinés par l’immigration » la ruine économique de la France par l’immigration actuelle.

Ainsi, Gérard Pince prend en compte la part des dépenses régaliennes qui sont imputables à ces étrangers, alors que tous les rapports successifs n’intègrent que les recettes. Un peu comme si une entreprise privée confondait son chiffre d’affaire avec son bénéfice.

 

« Selon l’étude de l’INSEE de 2012, il y avait en France, en 2008, 5,3 millions d’immigrés et 6,7 millions de descendants directs de ces immigrés, soit un total de 12 millions de personnes dont 7 millions d’origine extra-européenne ; soit encore 4,1 millions d’immigrés extra-européens et 4 millions de descendants en 2011 après correction. Rappelons que les populations vivant en France à la fin de 2011 comprenaient, selon une évaluation, un total de 65,4 millions de personnes ; la part des étrangers représentant 18,4% du total et celle des étrangers non-européens 12,4%. »

 

« En 2011, le taux de chômage national était de 9,1% (2,6 millions sur un total de 28,4 millions de «personnes actives»), celui des nationaux et des étrangers originaires de l’Union européenne de 7,8% et celui des étrangers extra-européens de 20,7% (600.000 sur un total de 2,9 millions de «personnes actives»). »

Les chiffres de 2012,2013, 2014 ne sont pas disponibles mais nous pouvons imaginer qu’avec près d’1 million de chômeurs de plus depuis 2011, la part des primos-arrivant a allègrement dépassé la barre du million de chômeurs.

 

« La part des personnes «occupées» parmi l’ensemble des personnes en âge de travailler n’était que de 40% au sein de la population primo-arrivante »

« De plus, cette situation ne s’améliore pas avec le temps ; la première génération d’immigrés extra-européens a un taux de chômage de 20% tandis que celui de la suivante atteint 23% ! Des études faites à partir des recensements de 1975, 1982 et 1990 montrent que le taux de chômage des jeunes issus de l’immigration maghrébine augmente régulièrement. Contrairement à tout ce que nous serinent les médias, le temps n’améliore pas les choses dans ce domaine. »

« La présence d’immigrés en surnombre par rapport aux besoins réels de notre économie crée, outre une pression importante à la baisse sur les salaires offerts pour les emplois peu qualifiés, une part du chômage des natifs que Gérard Pince a calculée. Il ressort de son calcul que le surnombre des immigrés en provenance du tiers-monde a pour conséquence le chômage de 1 million de natifs et de 500.000 de ces immigrés ! Contrairement à ce que les gens des médias nous disent et écrivent en permanence, l’immigration crée du chômage, ce que Maurice Allais écrivait déjà en 1998. »

 

« La part de la population des immigrés extra-européens et de leurs descendants de la première génération représentait 12,4% de la population de notre pays en 2011 mais sa part dans le PIB n’était que de 7,3% ; le PIB par tête de cette population était de 17.900€ quand celui des populations d’origine française ou européenne était de 32.300€. »

« Il faut ajouter que la présence des immigrés nous contraint à investir dans des logements sociaux et des infrastructures (écoles, hôpitaux…) ; Maurice Allais estimait que, lorsqu’un travailleur supplémentaire s’installe en France, les infrastructures nécessaires coûtent quatre années de son salaire annuel, soit pour 200.000 entrées annuelles un coût total de l’ordre de 16 à 20 milliards d’euros par an. »

 

« Cela dit, la facture est salée parce que le coût annuel de la présence de ces quelque 8,1 millions de personnes se monte à 115 milliards d’euros selon Gérard Pince, soit le double du déficit budgétaire de l’Etat ! Leur présence coûtait 2.000€ par an en 2011 à chacun d’entre nous soit 8.000€ par an pour une famille de quatre personnes. »

 

Des chiffres éloquents qui démontent toutes les propagandes de nos anti-racistes. Seulement, malgré cette ruine annoncée nos frontières sont toujours plus ouvertes à ceux qui pillent notre pays. Ce n’est pas aux élites de décider de l’entrée de ces masses de gens non-assimilables, sous-éduqués, sous-socialisés et sur-subventionnés, c’est aux français. Que le législateur ait le courage d’organiser un référendum sur la question, auquel cas l’envahissement sera incontrôlable et définitif.


En savoir plus sur http://lagauchematuer.fr/2014/12/28/limmigration-actuelle-nest-pas-une-richesse-au-contraire-elle-ruine-la-france/#zWy1Ro0YYzZlgpIZ.99

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration