Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 01:00

Selon le rapport 2013 de la Commission consultative des droits de l’homme (CNCDH), l’immigration est de plus en plus regardée comme un péril en France.

Le rapport dresse un tableau sombre de la perception qu’ont les Français des étrangers, ou des Français d’origine étrangère.

L’immigration est de plus en plus regardée comme un péril, alors même que les flux migratoires restent stables et plutôt en dessous de ceux des grands pays développés ; la population arabo-musulmane concentre les crispations, et est observée comme souhaitant avant tout profiter des prestations sociales tout en demeurant repliée sur sa culture d’origine. Pire, l’indice de tolérance, un outil sociologique construit pour mesurer l’évolution de l’opinion publique à la diversité, est en net recul.

Ce fut l’une des dernières «timidités» de Jean-Marc Ayrault à Matignon, selon le regret de Christine Lazerges, la présidente de la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) : reporter après les élections municipales la remise du rapport annuel de la Commission, consacré à «la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie». C’est donc ce mardi, et non le 21 mars comme initialement prévu, que Christine Lazerges a remis son travail aux services du Premier ministre. Faute de conseiller de l’équipe Valls encore installé, et en raison du départ de ses prédécesseurs, la petite histoire retiendra que le deuxième document glissé dans une enveloppe et posé sur le bureau de Manuel Valls à Matignon aura été ce rapport de la CNCDH. […]

Pire, l’indice de tolérance, un outil sociologique construit pour mesurer l’évolution de l’opinion publique à la diversité, est en net recul.

L’immigration est de plus en plus regardée comme un péril, alors même que les flux migratoires restent stables et plutôt en dessous de ceux des grands pays développés ; la population arabo-musulmane concentre les crispations, et est observée comme souhaitant avant tout profiter des prestations sociales tout en demeurant repliée sur sa culture d’origine. […]

Libération

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration