Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

30 novembre 2013 6 30 /11 /novembre /2013 11:57

Les élections municipales ne sont plus très loin et le problème de l’immigration revient sur le devant de la scène.

Ce n’est pas le Front National qui l’a remis à l’ordre du jour mais le Parti Socialiste et la gauche en générale lors d’un énorme meeting politique.

Les diverses associations ayant préféré le faire de leur côté afin de ne pas se laisser déborder et tomber dans l’oubli.

Un film documentaire contre le racisme ‘’LA MARCHE’’ mais sans aucun intérêt cinématographique et bénéficiant de toute la médiatisation gauchiste n’est qu’un rappel de la longue marche qui eut lieu dans les années 1980.

L’immigration…une chance pour la France ?

Non, une chance surtout pour permettre à la gauche de conserver un pouvoir qu’elle n’aurait jamais eu sans elle.

La France…une chance pour l’immigration ? 

Oui, alors là nous sommes pleinement d’accord et tout le prouve.

**On se garde bien de présenter aux Français les résultats des études sur ce que nous coûte cette immigration. On se garde bien d’ailleurs de réclamer des études sérieuses sur ce coût car elles seraient trop révélatrices.

Voici la dernière en date (source Monde et Vie du 16 juillet 2011) réalisée par Yves-Marie LAULAN, ex directeur général du Crédit Municipal de Paris, ex président du Comité économique de l’OTAN et fondateur de l’Institut de géopolitique des populations :

« La population issue de l’immigration (autrement dit les étrangers et les premières et deuxièmes générations nées sur le sol français) est d’environ 8 millions d’individus (donc plus de 10% de la population française). Elle est issue en très grande majorité du Maghreb et de l’Afrique noire.

Les ressortissants des pays de l’Est de l’Europe ne représentant pas plus de 200.000 individus environ.

La France a le taux de natalité le plus élevé d’Europe : 1,81%.

En réalité sur 830.000 naissances recensées en 2006, 165.000 venaient de la population immigrée.

Le taux de fécondité de la population française de souche est identique à celle de la Grande Bretagne : 1,6% (celui des Maghrébines 2,7% et des noires africaines 4,2%)

Michèle TRIBALAT qui a travaillé de longues années à l’Institut National des Etudes Démographiques a démontré, dans une étude publiée en 2003, que 31% des moins de 20 ans en Ile de France et 18% à l’échelle nationale, sont originaires du Maghreb et de l’Afrique noire et que dans 30 ans nous aurons dépassé les 50%.

(Je suis très loin d’avoir de la sympathie pour De Gaulle, chacun le sait, mais je suis obligé de reconnaître que, sur ce point, il avait de justes prévisions…à quelques années près ! Et que les gaullistes qui le prennent comme référence devraient relire ses citations s’ils ne veulent pas que le croissant remplace un jour la croix de Lorraine à Colombey-les-deux-Mosquées)  

Dans une autre étude réalisée en 2006 par plusieurs experts, dont Gérard LAFAY professeur à l’université Paris II et Jacques BICHOTprofesseur à l’université Lyon III, (étude effectuée d’après des documents tirés du budget de l’Etat, de celui de la sécurité Sociale ainsi que des directions ministérielles comme l’Education nationale, le ministère de l’Intérieur, etc.) les coûts liés à l’immigration seraient d’environ 35 milliards d’euros et qu’ils augmenteraient d’environ 10% chaque année (ces coûts seraient donc supérieurs à 60 milliards en 2013).

**Ces experts pensent que ces chiffres devraient être doublés et que le véritable coût tout compris (aides sociales, sécurité sociale, logement, transports, écoles, prisons, etc.) devaient alors atteindre les 70 milliards et non pas 35 (donc plus de 120 milliards en 2013). Plus que l’équivalent annuel du déficit budgétaire et le plus gros poste de dépense étant le poste social, ce qui est une évidence.

**Seulement 10% de cette population immigrée dégage une contribution positive à l’effort national, estimée à 10 milliards (environ 17 en 2013)

Pour résumé, et selon ces diverses études non portées à la connaissance des Français, le coût de l’immigration serait en 2013 d’environ 100 milliards.

Les gouvernements, qu’ils soient de gauche ou de droite, veulent ignorer volontairement les travaux de ces experts. Ils laissent donc les idéologues de l’INSEE et de l’INED les induire sciemment en erreur.

Aujourd’hui ces populations représentent politiquement un vivier électoral très intéressant pour la gauche.

 

La récente, et heureuse victoire, de l’équipe de France de foot leur a permis cette opportunité et il est bien dommage que l’un des principaux artisans de ce succès, Benzéma, ait cru devoir affirmer devant la presse (reconnaissons son honnêteté) qu’il était avant tout Algérien et que la France c’était pour le sport…en deux mots pour le « pognon » uniquement.

 

source : M.G.

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration