Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

15 août 2012 3 15 /08 /août /2012 01:00

democracy-we-want-just-islam.jpgL’islam est une religion politique et sa dimension politique le classe dans les idéologies totalitaires agressives de la pire espèce.

L’islam traditionnel sunnite, celui qui est majoritairement présent sur le sol Français, est basé sur l’application des règles de la charia qui fonctionnent sur le tryptique : endoctrinement, violence, peur.

L’endoctrinement génère la violence qui provoque la peur qui renforce l’effet de l’endoctrinement etc…  Ad nauseam depuis 14 siècles.

La charia formate  un système sociétal basé sur le principe de l’esclavage, le primat du Musulman sur le non-Musulman, de l’homme sur la femme, du collectif sur l’individu.

Un islam qui véhicule la charia est par essence incompatible avec les droits de l’Homme et la Démocratie. La connaissance de l’islam suffit amplement à le prouver mais l’Histoire le démontre sans aucune exception à qui veut bien avoir le courage de regarder la réalité en face.

La doctrine islamique diffusée dans toutes les mosquées du monde y compris chez nous est en exacte opposition avec les principes de la République Française :

Pas de Liberté puisque les hommes sont les esclaves d’Allah et des règles éternelles de la Charia.

Pas d’Egalité puisque le Musulman est supérieur au mécréant honni par Allah, et la Femme possession de l’Homme.

Pas de Fraternité puisque le Musulman est par définition en guerre éternelle contre le Mécréant impur et méprisé tant que celui-ci ne s’est pas soumis ou converti.

La charia contenue dans l’islam légitime la violence, l’esclavage, le viol. La charia légitime – pire que ça : rend obligatoire – l’agression systématique de tout société non musulmane. Jihad ne signifie en effet pas guerre sainte comme beaucoup le croient, mais guerre légale, la guerre rendue obligatoire à la communauté des croyants par la loi islamique.

Le relativisme religieux (tout se vaut), soigneusement encouragé par les représentants de l’islam (« l’islam est une religion comme les autres »)  est un aveuglement  de l’esprit qui nous empêche de réagir sainement et ceci depuis des dizaines d’années pour notre plus grand malheur.

Voilà aussi pourquoi les politiques ne font rien, ils s’abritent derrière la Laïcité en considérant que l’islam est une religion et mérite donc d’être traité comme les autres cultes (voir beaucoup mieux).

FAUX ! L’islam, du fait de sa dimension politique ne rentre pas dans le champ d’application de la loi de 1905. Réclamer la construction d’une mosquée au nom de la loi de 1905 est un abus de droit ! Aucun groupement politique ne peut réclamer le bénéfice d’une loi encadrant les activités religieuses. La confusion que fait l’islam entre religion et politique n’est pas prise en compte par ignorance, bêtise, lâcheté ou corruption. Voilà le vrai problème.

Le problème spécifique de l’islam n’est pas qu’il est une religion mais bien qu’il comporte, tant qu’il n’a pas éradiqué la charia de son sein (si tant est que cela soit possible, mais ce n’est pas notre affaire), une dimension politique violente qui en fait un fléau civilisationnel et un danger pour toute l’Humanité, Musulmans compris.

Alors bien sûr les politiques font des accrocs à la Laïcité, une messe par ici, une kippa sur la tête de temps en temps. Mais vous n’allez pas faire disparaître le fait religieux de notre société, il est inscrit dans la culture et tant que cela ne dépasse pas certaines bornes ça n’est finalement pas très grave.

Mais quand les politiques font ou acceptent la promotion de l’islam, c’est de la charia qu’il s’agit et là c’est autre chose !

Toutes les religions ne sont pas comparables, même si l’on n’en aime aucune.

Voilà pourquoi, Messieurs et Mesdames les athées, même si vous n’aimez pas les religions en général, l’islam mérite quand même un traitement particulier.

Justement, parce qu’il n’est pas qu’une religion.

 

Alain Wagner


Président de l’International Civil Liberties Alliance, promoteur duProcessus de Bruxelles visant à éradiquer la charia de nos sociétés.

Pour avoir accès à tous les articles de l’ICLA en langue française cliquer sur l’International Civil Liberties Alliance puis successivement surCountries, France et langue française.

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions