Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

1 septembre 2012 6 01 /09 /septembre /2012 01:29

BORDEAUX (NOVOpress via Infos-Bordeaux.fr) — Le maire de Bordeaux était ce matin l’invité de France-Inter. Interrogé sur sa préférence pour la présidence de l’UMP, l’ancien Premier ministre Alain Juppé a décliné les points fondamentaux sur lesquels l’UMP devait se baser.

S’il n’a pas encore annoncé sa préférence entre François Fillon et Jean-François Copé, celui-ci a indiqué que « l’islamophobie » serait contraire « à la laïcité et au principes républicains ». « Un des points de clivages fondamentaux, c’est l’attitude vis-à-vis de l’islam. L’islamophobie qui globalise le problème de cette religion est contraire au principe de laïcité et contraire aux principes républicains ».

Selon Caroline Fourest et Fiammetta Venner (journalistes très marquées à gauche), «le mot islamophobie a pour la première fois été utilisé en 1979, par les mollahs iraniens qui souhaitaient faire passer les femmes qui refusaient de porter le voile pour de mauvaises musulmanes en les accusant d’être islamophobes. Il a été réactivé au lendemain de l’affaire Rushdie, par des associations islamistes londoniennes ».

Cette intervention d’Alain Juppé est finalement peu surprenante pour un homme qui déclarait le 16 avril 2011 :  « Ce printemps arabe ne doit pas nous faire peur. Ce sont les citoyens qui revendiquent leur dignité et crient leur aspiration à la liberté individuelle. Le monde arabe renoue avec la tradition d’ouverture, de changement et de modernité qui fut la sienne pendant des siècles » !

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions