Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

25 octobre 2014 6 25 /10 /octobre /2014 01:52

forza-nuova-milano-18102014-

 

À l’appel de Forza Nuova, plusieurs milliers d’Italiens ont défilé samedi contre l’immigration dans plusieurs villes d’Italie, à Ancône, Bergame, Bologne, Naples ou Palerme samedi.

Les rassemblements ont été un succès et connu peu d’opposition, à l’exception notable de Bologne. Dans cette ville, les extrémistes ont provoqué de violents incidents contre la police. Ils ont également commis d’importants dégâts dans la ville. Au-delà des groupes marxistes violents très organisés connus, des représentants de différentes communautés étrangères étaient présents.
Quelques Africains, plutôt en curieux, ont été aperçus dans la foule ; des Kurdes ont au contraire participé activement aux actions racistes anti-italiennes.

Les violences de Bologne

   À Milan avait lieu un autre rassemblement, organisé par le parti indépendantiste libéral Ligue du Nord, qui avait reçu le soutien d’autres groupes de droite ou d’extrême droite comme Casapound.
Cela a pu donner lieu à des chocs idéologiques surprenant, comme l’illustre l’image ci-dessous. Alors qu’une bannière des membres du parti indépendantiste proclame « Italie de merde – Sécession », un groupe de Casapound affiche une banderole affirmant « Les Italiens d’abord ».

ligue-du-nord-racisme-anti-italien-soutien-casapound

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté contre l’immigration à Milan, où Matteo Salvini, le chef de la Lega Nord, après avoir réclamé la liberté de la prostitution aux côtés d’un monstre dit « transsexuel » turc, portait une affiche souhaitant « Bienvenue à Poutine ». Il a effectué ces derniers mois plusieurs voyages en Crimée et à Moscou, et a obtenu encore un entretien ce vendredi avec le président russe.

Si plusieurs mouvements et partis ont manifesté, ce n’était pas pour les mêmes buts a rappelé Roberto Fiore, le secrétaire général de Forza Nuova (FN). Il a notamment insisté sur les divergences de FN avec le projet de la Lega Nord, un parti libéral-sioniste qui a, entre autres, fait élire le premier maire noir africain d’Italie et participé dans le gouvernement Berlusconi à la régularisation de 1,2 million de colons.
La volonté de la ligue d’apparaître comme « une sorte de droite lepeniste italienne », est « un projet qui ne nous intéresse pas pour de nombreuses raisons » a-t-il précisé.

forzanuova-18102014-- (2)

À la question : « Quelles sont vos impressions après une journée bien remplie d’activités pour Forza Nuova, avec des marches à Ancône, Bergame, Bologne, Naples et Palerme ? », Roberto Fiore a répondu :

« Nous sommes heureux que des milliers de citoyens italiens ordinaires aient manifesté hier pour affirmer ce qu’ils pensent de l’immigration, au-delà du bombardement médiatique politiquement correct. »

« Cette journée montre qu’il y a eu un changement révolutionnaire radical dans la perception que les Italiens ont du phénomène de l’immigration, qui, auparavant vu comme une possible ressource, est maintenant considéré comme une catastrophe, une tragédie qui se déroule à la fois pour ceux qui souffrent dans les pays qui sont envahis et pour tous ceux qui sont réduits à l’état de marchandise entre les mains des nouveaux négriers. »

Il a rappelé le profond fossé qui sépare les libéraux qui dénoncent l’immigration pour de vils motifs économiques et les nationalistes.

« Nos positions sur l’immigration ne sont pas liées à la situation économique, la crise actuelle ne fait que l’aggraver, mais ce phénomène est négatif en lui-même. Bossi [Umberto Bossi, l’ancien président de la Ligue du Nord qui a abandonné la direction suite à plusieurs scandales politico-financiers], au contraire, hier, a déclaré que les immigrés pourraient avoir une place en Italie seulement si l’économie repartait.

La notion de « l’immigration est bonne car ils payent des impôts » qui se manifeste par la présence de musulmans et d’Africains parmi les manifestants (avec des maillots “Arrêtez l’invasion”) et, dans ce dernier cas, parmi les représentants de la Ligue du Nord même, c’est une position qui ne peut pas être la nôtre, et qui ne pourra jamais être la nôtre.. […]
La Ligue du Nord a choisi de ne pas défendre l’identité européenne et chrétienne et elle l’a montré hier.

 

 

Sandy Cane, maire élue sous l'étiquette de la Ligue du nord. 0 % racisme, 0 % identité.Sandy Cane, maire élue sous l’étiquette de la Ligue du nord. 0 % racisme, 0 % identité.

 

 

La Ligue n’est pas un parti d’opposition et n’est pas crédible dans la lutte contre l’immigration parce qu’elle a été au pouvoir pendant 20 ans. Si nous évoquons Milan, qui est la première ville en Italie en nombre de violences sexuelles avec les immigrés en tant qu’auteurs. L’administration padane régit les deux régions les plus importantes du Nord : la Vénétie avec l’ancien ministre de l’Agriculture Zaia, celui-là même qui a fait venir 80 000 Africains pour être employés en tant qu’ouvriers, et la Lombardie, avec également un ex-ministre, Maroni, qui a permis l’invasion de Lampedusa, où il y avait aussi une sénatrice de son parti, avec 7 000 Tunisiens contre 5 000 habitants de Lampedusa.

La Ligue n’est même pas une force crédible d’envergure nationale, il y a eu hier des messages sécessionnistes et anti-italiens, les interdictions d’utilisation les trois couleurs [du drapeau italien] dans une ville, jusqu’à preuve du contraire, italienne, des sifflets et des attaques contre ceux qui les ont exposées sur les balcons ou les avaient amenées avec eux, ignorants, peut-être, que la soi-disant nouvelle ligne de la Ligue est en parfaite continuité avec l’ancienne.

Nous notons, enfin, que le choix de Casa Pound Italie est d’adopter dans sa totalité la cause de la Ligue du Nord simplifiant de fait le cadre de la politique de cette mouvance, dont l’espace reste, à ce stade, occupé seulement par Forza Nuova.

 

http://jeune-nation.com/2014/10/10372-litalie-manifeste-contre-linvasion/

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration