Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 01:50

Bloc-notes : les Français oubliés ont la clé des crises.





Une nation paupérisée et éclatée : voilà bien le bilan de quarante ans d’une cogestion droite gauche coupée des réalités. 


Il manque en moyenne 540 euros à chaque foyer français pour boucler ses fins de mois, et la précarité s’est installée dans les zones périurbaines délaissées par la "politique de la Ville" (comprendre : des banlieues).


 Exemple extrême : les investissements publics dans le quartier des Hautes-Noues à Villiers-sur-Marne (Val-de-Marne) sont mille fois supérieurs à ceux destinés à un quartier modeste de la périphérie de Verdun (Meuse), habité par des "petits Blancs" (1). 
85 % des ménages pauvres vivent en dehors des quartiers "sensibles", sur qui les subventions se déversent. 
Dans ces derniers se développe, en revanche, un islam radical qui biberonne aux prestations sociales. Cette idéologie veut en découdre avec la France et ses valeurs, en abusant de la passivité de la communauté musulmane.

L’ombre d’une guerre civile s’épaissit. 

"J’ai l’impression de me trouver dans un pays en conflit, de vivre une scène de guerre en Irak", écrit Maxime Tandonnet (2) décrivant une visite surprise de Nicolas Sarkozy à La Courneuve, en 2010.
 Dans le commissariat : des centaines d’armes de guerre confisquées, kalachnikovs, lance-roquettes, grenades, etc. 
Il est vrai que les guérillas contre la police, vue comme une force d’occupation, sont devenues banales dans les ghettos. 
S’y recrutent les centaines de jeunes djihadistes envoyés en Irak. 
Leur haine de l’Occident rend leur retour indésirable, d’autant que le risque d’attentats est au plus haut.
 Le refus de vivre ensemble passe aussi par un séparatisme identitaire affiché et par une envolée des actes antisémites, qui ont augmenté de 91 %.

 Les chrétiens suivront.

De ces désastres, prédits en vain par les lanceurs d’alerte, les Français doivent s’extraire dare-dare. (La suite ici)

(1) Exemple donné par Christophe Guilluy, dans Le Figaro du 19/09/2014

(2) Au cœur du volcan, Flammarion

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Société