Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

17 août 2013 6 17 /08 /août /2013 01:44

Hollande démission

David Van Hemelryck, 34 ans, pilote d’avion et remorqueur de banderoles publicitaires a décidé de mener une nouvelle action contre le président de la République et sa politique.

Depuis le 10 août, il traine derrière son ULM une banderolle « Hollande démission.fr » au-dessus des plages de France :

Son objectif, remonter la côte atlantique avec sa banderole afin de sensibiliser des millions de vacanciers. Van Hemelryck avait également initié le Camping pour tous dans le jardin du Luxembourg en signe de contestation de la loi sur le mariage homosexuel.

La banderole renvoie au site Hollande-demission.fr dont il est le créateur. Ce site a mis en ligne une pétition pour demander aux députés d’organiser un référendum d’initiative populaire en vue de permettre au peuple de décider de sa destitution – ce qui bien entendu n’arrivera pas, mais plus on est de fous, plus on rit…

Van Hemelryck a prévu tous les aspects légaux, et son action, certes irritante pour la gauche hégémonique qui n’hésite pas à réprimer toute contestation de son pouvoir, est légalement inattaquable.

Mais le régime socialiste n’a pas besoin de légalité pour mater les rebelles – l’emprisonnement de Nicolas Bernard-Buss, premier prisonnier politique depuis la 3e République, en est le triste exemple.

Le blog le rouge et le noir vient d’annoncer (en exclusivité), que la police pourchassait discrètement la banderole Hollande Démission, et qu’elle a finit par le localiser, et l’immobiliser.

Ainsi, le 14 avril vers 19 heures, profitant d’une panne technique, la gendarmerie aérienne a bloqué l’ULM au sol et a interdit à David Van Hemelryck de réparer sa machine. Ce 15 août, ajoute le blog, une équipe diligentée par la Brigade de Gendarmerie des Transports Aériens (BGTA) et par l’aviation civile (DGAC) se rendra sur le terrain « pour enquêter » sous la direction d’un Officier de Police Judiciaire (OPJ) à 10 h.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Enquêter mon œil, le prétexte est cousu de fil blanc, et il s’agit en fait de chercher la petite bête afin de censurer l’ULM, ou, à tout le moins, de le bloquer au sol le plus longtemps possible.

Parlez-moi de liberté d’expression et de Droits de l’homme, mais pas quand la gauche hypocrite et donneuse de leçons est au pouvoir. Et ne comptez pas sur les médias pour hurler à la censure comme si Nicolas Sarkozy avait été aux manettes. Là, les journalistes grandes gueules se sont fait très discrets, et se sont une fois encore discrédités, grâce à internet.

Vous pouvez contribuer financièrement à cette opération, pour le plaisir de faire bouillir de rage la classe dirigeante, à cette adresse. Et les dons par chèque sont acceptés à l’adresse suivante : Solidarité pour tous, 54 rue Saint-Lambert, 75015 Paris.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

- See more at: http://www.dreuz.info/2013/08/la-banderole-aerienne-hollande-demission-qui-volait-au-dessus-des-plages-a-ete-interdite-la-gauche-morale-nest-plus-a-ca-pres/#sthash.gdS4VhVM.dpuf

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Politique