Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

24 novembre 2014 1 24 /11 /novembre /2014 14:03

Annoncée par le Conseil interreligieux national de Biélorussie, réuni en assemblée générale, la décision d’interdire aux citoyennes musulmanes d’apparaître voilées sur les photos de leur carte d’identité et de passeport, ainsi que de leur permis de conduire et de tout autre document officiel, a fait l’effet d’une douche froide aux hauts dignitaires du culte musulman présents, le Mufti Ali Varanovich ne cachant pas son immense désappointement.

Enraciné depuis le 16ème siècle dans ce plat pays où les forêts s’étendent à perte de vue, l’islam, importé par la minorité des Tatars, n’est ni en territoire inconnu, ni une religion étrangère à cette terre de marécages, comptant en son sein plus de 45 000 fidèles qui représentent 0,5% de la population totale.

Abasourdi par ce durcissement brutal de la législation en vigueur qui n’augure rien de bon, et ne manquera pas d'accroître la défiance de ses coreligionnaires envers le gouvernement biélorusse, le Mufti Ali Varanovich a eu beau faire part de sa stupeur mêlée d’inquiétude, rappelant opportunément que le Service fédéral des migrations de Russie avait consenti, en janvier 2013, à ce que les femmes prennent la pose voilées sur leurs photos d’identité, rien n’y a fait, sa légitime indignation s’est perdue dans une enceinte qui y restée sourde et hermétique.

Le voile utile de la discorde, autour duquel se cristallisent des controverses passionnelles sur un Vieux Continent qui se voile la face sur des enjeux autrement plus cruciaux, a enfiévré les esprits en Russie, en octobre dernier, conduisant au renvoi pur et simple de cinq collégiennes revêtues d’un hijab. Vladimir Poutine avait alors pris position en faveur de l’interdiction du voile à l’école. Une interdiction très facilement exportable, notamment chez un proche voisin comme l’est la Biélorussie, qui, bien qu’indépendant depuis la dissolution de l’URSS, reste étroitement lié à la Russie actuelle jusqu'à faire sien la même intransigeance anti-voile.

 

vu sur : http://oumma.com/215665/bielorussie-interdit-port-hijab-photos-didentite

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions