Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 02:02

mariage_homo

Photo : -yXeLLe-@rtBrut

 


La Caisse nationale des allocations familiales (CAF) a fait savoir par un communiqué qu’elle était opposée au projet de loi sur le mariage homosexuel est sur l’homoparentalité, car il s’agirait d’une « remise en cause de la famille ». Quand la France réalise ce qui se trame derrière son dos…

Jeudi 18 octobre, la CAF publiait un communiqué pour expliquer que la majorité de ses administrateurs s’était exprimée en défaveur du projet de loi sur le « mariage pour tous » et l’homoparentalité.

Les dirigeants de la CAF ont soit refusé la suppression des termes « mère » et « père » prévue par la loi, soit dénoncé la « remise en cause de la famille », soit accusé les politiques de lancer cette loi sans avoir réalisé d’étude d’impact préalable.

Si l’avis de la CAF n’est que consultatif, il illustre parfaitement le malaise autour de ce projet de loi inique. Pour que même la CAF, qui n’est pas connue pour être un organisme conservateur, s’insurge contre cette mise à mort de la famille, il faut que les textes de loi prévoient de nombreux coups de poignards à cette institution (la famille) peut être ringarde pour les bobos du 11e, mais précieuse pour la majorité des Français.

Ainsi, le retrait du « père » et de la « mère » des livrets de famille est prévu par la loi, mais on le cache aux Français, on n’en parle pas. Pourquoi les socialistes ne précisent-ils jamais qu’ils vont retirer le père et la mère ? Pourtant, le peuple français n’est pas si docile. Il se rend compte, peu à peu, de ce genre de détails et de la réalité concrète de ce projet de loi. C’est comme pour les mères porteuses et pour l’aide médicale à la procréation : plus on va avancer, plus les Français vont réaliser l’horreur du projet socialiste.

D’après les sondages, les Français se disaient pour le mariage homosexuel à 60% (et non pas une écrasante majorité, comme on essaye de nous le faire croire), mais ils ne savaient pas tout et au fur et à mesure que cette loi prend forme, le peuple comprend ce qu’il en est vraiment. La grande majorité des Français refuseraient que l’on supprime le « père » et la « mère » au profit du « parent 1″ et « parent 2″ qui font penser à de la littérature d’Aldous Huxley ou de Franz Kafka.

C’est pour cela qu’un referendum est nécessaire sur ce sujet et que les dirigeants socialistes ainsi que les médias tentent d’enterrer le débat et refusent de donner au peuple sa souveraineté sur un sujet aussi vital que la mort de la famille.

Tandis que la société civile, les Français, et les instances concernées commence à réaliser peu à peu l’ampleur des dégâts que ce projet de loi causerait à la famille et à la société française à travers elle, la gauche de la gauche ainsi que les associations militantes homosexuelles exigent plus !!

En même temps, pour faire ce genre de loi qui ne concerne pas la majorité des Français dans une période de crise comme la notre, il faut être sacrement déconnecté… Les ouvriers de PSA vont être ravis de savoir que le gouvernement planche sur la mariage pour tous !!

 

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Société