Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 02:30

Les dépenses alimentaires des Français ont augmenté de 0,5 % en janvier. ShutterStock.com

Consommation d'énergie, recul profond des achats automobiles, autant de facteurs qui expliquent la baisse de la consommation des ménages français, en bien, pour le mois de janvier dernier. 

Toutes catégories confondues, la consommation des ménages en bien pour le mois de janvier recule donc de 2,1 %, d'après les informations communiquées par l'Insee ce vendredi.

La baisse des ventes automobiles, principale cause de la chute de la consommation

 

Alors que les économistes prévoyaient une légère croissance de 0,2 %, la consommation des ménages français a finalement diminué le mois dernier. Au cas par cas, ce sont les dépenses en biens durables qui se sont effondrés, de 4,3 % en janvier, après un rebond de 2,8 % en décembre, un mois marqué par les fêtes de fin d'année. Le recul des biens durables s'explique notamment par la baisse des dépenses automobiles, qui chute de 7,7 % en janvier après une hausse de 2,9 %.

Avec des températures douces, les Français réduisent leur facture énergétique

Le secteur de l'énergie a lui aussi grevé la consommation des Français, en biens. Les consommateurs ont réduit leur facture énergétique de 6,3 % le mois dernier, après une une légère baisse de 1,3 % en décembre. Une conséquence des températures supérieures aux moyennes de saison ces dernières semaines.

Suite aux soldes, le secteur textile repart à la hausse de 1,9 %

Les seules progressions de la consommation sont à noter dans le secteur du textile, en hausse de 1,9 % suite aux soldes de janvier, mais également le secteur dit des "autres biens fabriqués" qui augmente de 0,5 %.

 

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Economie