Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 00:58

 

BAMAKO (Reuters) – François Hollande a promis jeudi à Bamako que la France resterait aux côtés des Maliens pour reconstruire le pays comme elle les a aidés à chasser les rebelles islamistes qui menaçaient d’envahir leur territoire.

Huit mois après le début de l’opération Serval et un mois après l’élection présidentielle malienne, le chef de l’Etat français a assisté à la cérémonie d’installation du président Ibrahim Boubacar Keïta devant des dizaines de milliers de personnes réunies dans un stade de la capitale malienne.

« Nous avons donné la plus grande leçon de solidarité entre les peuples pour la sécurité du Mali, du Sahel et aussi de l’Europe, quand il s’agit de lutter contre le terrorisme », a-t-il déclaré dans un discours.

« C’est quand le droit est bafoué, que des femmes et des enfants sont massacrés, c’est à ce moment-là que la communauté internationale doit se lever », a-t-il ajouté dans une référence implicite au drame syrien à propos duquel la France essaie d’agir, sans réussir à faire porter sa voix au niveau de celles des Etats-Unis et de la Russie.

Le sujet sera au coeur de sa visite à New York la semaine prochaine pour l’Assemblée générale des Nations unies.

Lors de la cérémonie entrecoupée d’intermèdes musicaux, François Hollande et la quinzaine de dirigeants africains présents ont apporté leur soutien à Ibrahim Boubacar Keïta.

Elu le 11 août avec 78% des voix, celui que l’on surnomme « IBK » a prêté serment le 4 septembre, quelques jours avant la nomination du gouvernement. Des élections législatives doivent parachever en novembre le processus de transition politique.

« Aujourd’hui, le Mali a pris son destin en main », a souligné François Hollande. « Cette élection ouvre la voie de la reconstruction, de la transition et là aussi, je vous l’assure, la France sera là pour vous accompagner ».

« NOUS AVONS GAGNÉ CETTE GUERRE »

La France, qui a perdu sept soldats au Mali, compte faire passer son contingent de 3.200 hommes aujourd’hui à un millier d’ici la fin de l’année. Elle a en outre promis 280 millions d’euros d’aide sur les 3,5 milliards levés lors d’une conférence de donateurs à Bruxelles.

Chaleureux, l’accueil du président français n’a pas atteint le degré de ferveur qui avait accompagné sa visite du 2 février dernier, que François Hollande avait alors décrit comme « la journée la plus importante de sa vie politique ».

« Nous avons gagné cette guerre », a-t-il dit.

Les accrochages qui se déroulent régulièrement dans le nord du pays démontrent cependant que la situation est loin d’être totalement normalisée.

Par cette intervention, l’ancienne puissance coloniale « est venue honorer une dette qui a été contractée lors des deux conflits mondiaux du XXe siècle », a-t-il aussi fait remarquer.

L’investiture d’Ibrahim Boubakar Keïta « annonce un nouveau départ, un nouveau soleil pour le Mali », a déclaré au micro l’animateur de la cérémonie organisée dans le stade du 26 mars, date du renversement de la dictature en 1990.

[...]

Une foule colorée et endimanchée, réunie par une très forte chaleur, a applaudi les discours.

« Je suis optimiste pour le Mali, tout va rentrer dans l’ordre, dans le respect de la loi », a confié à Reuters une spectatrice en boubou violet chatoyant. « ‘IBK’ a été élu par près de 80% des voix, ce n’est pas rien ».

Edité par Yves Clarisse

source

beaucoup plus applaudi qu'en France, Hollande dans l'euphorie, à promis de nouvelles aides financières pour reconstruire le pays ! et trouver de l'emploi pour tous.

les chômeurs français apprécieront remarquez au Mali hollande la france et ses problèmes comme lorsqu'il dit que les français ne sont aussi productifs que les allemands. >>
Envie t'il l'élection  du président Malien et ses 80% ? remarquez que Hollande ministre de l'inaction au Mali, nous ne sommes pas contre !

 

On lui retire son passeport français avant son retour de vacances ????

http://www.citoyens-et-francais.fr/

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans International