Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

11 novembre 2014 2 11 /11 /novembre /2014 14:58

« Marine Le Pen ? Elle dit des âneries. » Novice en politique, Emmanuel Macron apprend vite.

  Accusé lundi 10 novembre par la présidente du Front national de « provocation particulièrement indécente », alors qu’il se rendait en Algérie pour inaugurer une nouvelle usine de Renault à Oran, la 19e du constructeur français dans le monde, le ministre de l’économie et de l’industrie a vertement tancé la responsable du parti d’extrême droite, l’accusant de « ne pas connaître l’entreprise ».

« L’ouverture de cette usine est au contraire une très bonne nouvelle pour la France, a assuré M. Macron, très volontaire pour son premier déplacement hors d’Europe depuis qu’il est entré au gouvernement. Les voitures assemblées à Oran l’étaient auparavant en Turquie et en Roumanie, il n’y a donc pas de perte pour notre pays. »

Selon le ministre, 40 % des pièces utilisées dans l’usine algérienne, qui devrait produire 25 000 voitures par an dans un premier temps, uniquement à destination du marché local, proviendront de France et y généreront donc de l’activité.

« Si Renault n’avait pas pris cette décision de relocalisation en Algérie, un autre l’aurait pris à sa place », a poursuivi M. Macron. Des pourparlers avec l’allemand Volkswagen avaient notamment eu lieu fin 2012.

Pour le gouvernement français, l’usine Renault d’Oran annonce d’ailleurs une nouvelle vague d’investissements tricolores dans l’ancienne colonie.

« Nous avons identifié 21 projets qui devraient permettre de créer de l’emploi en Algérie mais aussi en France », a indiqué Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères et du développement international, venu lui aussi inaugurer le site du constructeur français, au côté de Carlos Ghosn, le PDG de l’alliance Renault-Nissan.

D’éventuels investissements opérés par Air Liquide, Suez environnement, Alstom ou Airbus Helicopters ont notamment été évoqués lors de différentes rencontres avec le président algérien, Abdelaziz Bouteflika, et son premier ministre, Abdelmalek Sellal….

Le Monde

 

vu sur : http://www.fdesouche.com/536555-france-va-investir-21-projets-en-algerie-grace-au-ministere-affaires-etrangeres

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Economie