Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

6 janvier 2015 2 06 /01 /janvier /2015 15:49

fraude

 

 

Pour "la Gauche m'a tuer".


Parfois on se demande si le législateur comprend la France dans laquelle il impose ses mesures et ses normes. Chaque année 650 milliards d’€ de prestations sociales en tout genre sont versées et l’Etat ne dénombre que 636 millions d’€ de fraudes soit moins de 0,1%.


Mais à qui voulez-vous faire croire que ces chiffres ridiculement bas reflètent la réalité ? On sait des chiffres officieux de certains agents de  l’Etat que cette fraude atteint au moins 10% soit 65 Milliards d’€ c’est-à-dire 100 fois la différence avec les chiffres officielles.


Pourquoi cette différence ?

Tout simplement parce que l’Etat ne souhaite pas lutter contre ce fléau qui permettrait à l’Etat de boucher son déficit budgétaire annuel sans demander aux français de se serrer la ceinture. Je prends un exemple tout simple, sur le département de Seine-Saint-Denis qui compte 1,6 millions d’habitants, vous n’avez que 5 contrôleurs en tout et pour tout. Oui vous avez bien lu, 5 contrôleurs de l’Etat sur les fraudes aux prestations sociales.


Comment veut-on que 5 personnes puissent contrôler 1,5 millions de personnes ? Surtout dans un département à problème comme la Seine-Saint-Denis où les bénéficiaires de ces prestations se comptent par centaines de milliers de personnes. Ce n’est humainement pas possible.


Il faut savoir que dans certains départements très sensibles comme le 93 ou Marseille, le législateur empêche ces enquêtes pour fraude. Nous sommes ainsi dans des départements sensibles, où chaque important contrôle de masse entraînerait des réactions en chaîne de petits caïds blanchissant leur argent de la drogue dans des kebabs ou des bars à chicha.

On ferme ainsi les yeux à des trafics afin de garder une certaine paix sociale. L’Etat se couchant face à des petits seigneurs d’un système féodal. Certaines familles en profitent grassement, mais ce n’est pas grave pour l’Etat.


En contrepartie nos gouvernants agissent en contrôles fiscaux contre des entrepreneurs qui n’ont pour la plupart pas fraudé ou alors par méconnaissance de toutes ces normes nouvelles dont personne ne comprend plus rien, même les experts comptables.


Mais pendant ce temps-là ceux qui vivent de fraudes avec l’argent des français continuent à se gaver, mais cela ne gêne pas l’Etat. Il préfère communiquer sur les 600 millions d’€ qu’il a extorqué par la force à quelques travailleurs malheureux. Les autres continuent de frauder.

 

 


 

vu sur  : http://www.gerard-brazon.com/article-la-fraude-sociale-a-atteint-636-millions-d-euros-en-2013-en-hausse-de-13-par-mike-borowski-125331576.html

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Société