Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

1 février 2013 5 01 /02 /février /2013 01:26
soldats français partant au Mali

soldats français partant au Mali

-

Michel Garroté, réd en chef – Or donc, François Hollande mène la guerre au Mali car ce pays est un danger terroriste aux portes de la France. J’en conclus que la porte en question est énorme et qu’elle mesure quelques milliers de kilomètres d’épaisseur. Curieusement, le Hamas, le Fatah, le Hezbollah et la Syrie sont à zéro kilomètres d’Israël. Mais François Hollande, son Premier ministre et son ministre des Affaires étrangères ne considèrent pas pour autant que, par exemple le Hamas, soit un danger terroriste aux portes d’Israël. Le Hamas qui est à zéro kilomètres d’Israël (l’Etat hébreu qui est de la taille de la Picardie…).

A ce propos, un parti politique israélien (qu’on aime ou pas, là n’est pas le sujet) formule, avec justesse, quinze questions et réponses qui révèlent l’énorme différence entre, l’Etat hébreu depuis des lustres, et, la France de François Hollande, énorme différence dans la façon de mener la guerre contre le terrorisme (voir 1er lien en bas de page). Le combat mené avec courage par les soldats français au Mali n’est pas ici remis en cause. Ils ont, au contraire, tout notre soutien moral (voir 2ème lien en bas de page). C’est une certaine « hypocrisie à la française » qui est ici visée.

Question – François Hollande a-t-il réuni les diplomates étrangers pour leur annoncer l’offensive au Mali ?

Réponse – NON.

Question – Les troupes françaises envoient-elles (comme le fait Israël) des tracts pour prévenir les populations civiles ?

Réponse – NON.

Question – Envoient-elles des SMS (comme le fait Israël) à ces mêmes populations afin qu’elles quittent les zones de combat ?

Réponse – NON.

Question – Sait-on combien les frappes françaises font de victimes civiles ?

Réponse – NON.

Question – Le gouvernement a-t-il exprimé le moindre regret pour les éventuelles victimes civiles ?

Réponse – NON.

Question – Les grands médias français critiquent-ils le gouvernement français pendant l’offensive ?

Réponse – NON.

Question – Alarment-ils la population sur un retrait probable du soutien international ?

Réponse – NON.

Question – L’opposition française met-elle des conditions à son soutien à l’action du gouvernement ?

Réponse – NON.

Question – Les pays alliés de la France menacent-ils de lui retirer leur soutien ? NON

Question – L’ONU a-t-elle lancé un appel à la France afin qu’elle fasse preuve de « retenue » dans son offensive ?

Réponse – NON.

Question – Laurent Fabius qualifie-t-il les islamistes maliens de « terroristes criminels » ?

Réponse – OUI.

Question – L’a-t-il fait concernant le Hamas lors de l’Opération « Colonne de Nuée »?

Réponse – NON.

Question – La France justifie-t-elle l’utilisation de troupes au sol ?

Réponse – OUI.

Question – S’est-elle engagée à achever son offensive le plus rapidement possible ?

Réponse – NON.

Question – La France est-elle directement menacée à ses frontières par les terroristes musulmans du Mali ?

Réponse – NON.

Par conséquent, on espère que les futurs dirigeants israéliens sauront quoi répondre aux donneurs de leçons français lorsqu’ils exprimeront à coup sûr « leur préoccupation» ou leurs « condamnations » lors de la prochaine opération anti-terroriste.

 

 

Reproduction autorisée Avec mention www.dreuz.info

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans International