Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 23:45

Un demi-siècle après Vatican II, plus de 300 évêques et experts sont réunis à Rome pour relancer une « nouvelle évangélisation » de la planète.

Thème du « synode » convoqué par Benoît XVI, ce dernier a été troublé par la diffusion d’une vidéo controversée sur l’expansion de l’islam en Europe.

Plus de 300 évêques et experts réunis pendant trois semaines en synode spécial, à Rome. Cinquante ans après l’ouverture de Vatican II, l’Eglise catholique multiplie les débats pour approfondir les textes fondateurs de ce concile, mais surtout, s’interroge sur l’avenir du catholicisme dans un contexte concurrentiel. (…) 

Au cours des travaux de ce synode, le cardinal Peter Erdö, archevêque de Budapest, en Hongrie, et président du Conseil des conférences épiscopales d’Europe, a dressé un tableau sombre de la situation, avant de la résumer crûment :

« Dans la plus large partie du continent, c’est l’ignorance à propos de la foi chrétienne qui se répand », avec « une perte de la mémoire et de l’héritage chrétiens ».

Mais c’est surtout le cardinal ghanéen Peter Turkson qui a semé le trouble au Vatican, en diffusant, lors d’une réunion, une vidéo polémique et contestée sur l’expansion de l’islam en Europe. Ce film anonyme, d’inspiration évangélique et datant de 2009, affirme notamment que la France deviendra « une république islamique » dans moins de quarante ans. Aussitôt après la diffusion, plusieurs prélats, choqués par le simplisme de ce film, ont pris leurs distances.« Perplexes », des évêques ont mis en garde contre le risque de susciter une « guerre de religions ».

Depuis, le cardinal Peter Turkson, proche de Benoît XVI, a regretté, devant l’assemblée du synode, d’avoir pu choquer certains, tout en précisant qu’il n’avait « aucune intention de déclencher un djihad contre l’islam ».

Reste que cette affaire révèle un profond malaise dans l’Eglise catholique, inquiète de son recul, notamment sur le Vieux Continent. (…)

France 5 

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions